Netflix : tout le monde en parle, mais c'est quoi au juste ?

Depuis quelques mois, tous les sites high-tech, et même ceux qui sont beaucoup plus généralistes, n'ont plus que ce mot à la bouche : Netflix. Mais qu'est-ce que ce service de vidéo a-t-il de révolutionnaire ? Quels sont les prix pratiqués ? Arrivera-t-il un jour en France ? Et peut-on d'ores et déjà y accéder, afin de se faire une idée ce qui attend l'Hexagone en la matière ? Voici les réponses à toutes les questions que vous vous posez (peut-être ?) à propos de Netflix.


Un immense catalogue de films pour un prix dérisoire

Netflix est à l'origine un service américain de location de DVD. Ouvert depuis 1998, il propose en effet de vous faire parvenir par la poste autant de DVD que vous le souhaitez, pour une somme dérisoire. Mais depuis 2010 et grâce à des débits internet toujours plus importants, ses dirigeants se réorientent vers un autre marché : celui du streaming. Du coup, plus la peine d'attendre de recevoir un film par la poste, on peut le visionner instantanément par Internet. D'ailleurs, Netflix est tellement rapide dans ses retransmissions, que les séries sont souvent diffusées le jour même de leur première programmation sur les grandes chaînes américaines. Le service propose également des programmes pour les plus jeunes. On y trouve bien évidemment des films très récents, des classiques du cinéma, mais aussi et surtout de nombreuses séries et dessins animés. En outre, les programmes sont généralement adaptés aux pays dans lesquels ils sont diffusés. Et on a gardé le meilleur pour la fin : un abonnement coûte 7,99 dollars par mois. Enfin, il n'y a aucun engagement : il est possible d'annuler à tout moment son abonnement du mois, lors de la saison "creuse" des séries TV aux États-Unis, par exemple. Il n'y a donc pas d'engagement.

Question de compatibilité avec les appareils de la maison

Le service peut s'utiliser depuis un PC ou un Mac bien sûr, mais également un smartphone, une tablette, une console de jeu ou même certains modèles de téléviseurs. Bref, vous ne devriez pas être pris au dépourvu, quel que soit le matériel que vous utilisiez. Voici une liste des produits avec lesquels Netflix fonctionne :

navigateurs PC, Mac et Linux (avec prise en charge du HTML5 ou de Silverlight)
smartphones et tablettes Android
smartphones et tablettes iOS (iPhone et iPad)
tablettes Kindle Fire
smartphones Windows Phone
liseuses Nook
console Sony PS3
consoles Nintendo Wii & Wii U
console Microsoft Xbox 360
lecteurs de Blu-ray Dynex, Insignia, LG, Magnavox, Panasonic, Philips, Pionneer, RCA, Samsung, Shard, Sony, Toshiba, Vizio et Yamaha
téléviseurs HD Haier, Hisense, Insignia, JVC, LG, Panasonic, Samsung, Sanyo, Sharp, Sony, Toshiba, Vizio
set-Top Box Appel, Asus, Chromecast, D-Link, Funai, LG, Logitech, Magnavox, Netgear, RCA, Roku, Sony, Tivo, Vizio, Wester Digital
platines de salon LG, Panasonic, RCA, Samsung et Sony

Par défaut, il est possible de profiter de Netfilx sur 2 écrans à la fois. En passant du forfais à 11,99 dollars (au lieu de 7,99 dollars), on peut bénéficier d'un visionnage sur 4 appareils. Enfin, Netflix accepte la création de 5 profils différents.

La qualité de la vidéo, c'est important

Depuis un navigateur sur PC, le service utilise en fait deux méthodes pour diffuser de la vidéo : soit le plug-in Silverlight de Microsoft, soit celui du HTML5. Il est préférable d'avoir recours à cette seconde méthode plutôt qu'à la première pour obtenir une meilleure qualité d'image. Ne vous attendez pas à visionner un film dans des conditions similaires à celles d'un Blu-Ray. L'image s'adapte en fait à votre connexion, mais même sur un réseau fibré, la qualité de la vidéo se situe au niveau d'un 720p. Il est quasi impossible d'obtenir une meilleure définition, même lorsque l'on "force" l'affichage HD. À cela, une bonne raison : Netflix est victime de son succès. Plus nombreux sont les utilisateurs, moins la bande passante est performante. Et le succès de Netflix n'est plus à démontrer, puisqu'il engrange à lui seul, chaque soir, près de 30 % du trafic internet sur le sol américain.

Dans 40 pays, mais pas encore en France

C'est pour l'instant le gros hic. Le service connaît un tel succès qu'il est désormais présent dans 40 pays et qu'il recense plus de 40 millions d'utilisateurs. Mais si Netflix a commencé à s'installer en Europe, et en Angleterre notamment, il n'est malheureusement pas encore accessible en France.Néanmoins, la situation pourrait se décanter d'ici septembre 2014, puisque les dirigeants de Netflix seraient en train de rencontrer des producteurs français, des représentants de la SACD, ainsi que le ministère de la Culture.Pour l'instant, il n'y a donc rien de certain, mais si Netflix arrivait en France avec un prix aussi agressif que celui des États-Unis, tous les services de VOD auraient du souci à se faire. Imaginez : un service de vidéo regroupant des milliers de films et de série, pour moins de 10 euros par mois. Le tout accessible depuis n'importe quel appareil de la maison, ou même en Wi-Fi, en 3G ou en 4G depuis l'extérieur ?

Peut-on y avoir accès malgré tout en France ?

Si vous tentez d'accéder au site www.netflix.com, le service détecte votre position et vous empêche de vous inscrire depuis la France. En théorie, il est donc impossible d'ouvrir un compte sur Netflix et de visionner le moindre programme. Mais il y a une astuce, qui consiste à faire appel au site Unlocator. La manipulation s'effectue en moins d'une minute. En s'enregistrant gratuitement sur le site et en ajoutant deux serveurs DNS à ses paramètres de connexion sous Windows (Panneau de configuration > Réseau et Internet > Centre Réseau et partage), on accède au Saint Graal : la page d'enregistrement de Netflix. Il suffit ensuite d'entrer un numéro de carte de crédit valide et un code postal américain quelconque pour que Netflix ouvre l'accès illimité à ses services de streaming. Et pour aller plus loin, le site Netflix France propose à ce titre de très bons petits didacticiels concernant la mise en place de Netflix sur tous les supports (ordinateurs, smartphones, tablettes et consoles de jeux).

Une offre déjà prête ? Pas tout à fait, mais presque...

Une fois connecté à Netflix, et en se faisant passer pour un consommateur américain, on dispose donc d'un très riche catalogue de séries et de films pour seulement 7,99 dollars (5,90 euros) par mois. En revanche, les programmes en français ne sont pas légion. L'unique série sous-titrée en français est pour l'instant Video Game High School. Pour tout le reste, il faudra se contenter des sous-titres anglais. Néanmoins, si l'on sélectionne un film français, on s'aperçoit que la piste audio française est présente la plupart du temps. Du coup, on bénéficie de l'offre de VOD de films français la moins chère du marché. Seconde astuce : en modifiant la localisation "simulée" dans Unlocator, et en spécifiant Canada plutôt qu’États-Unis, on accède à un plus vaste catalogue de films et de séries sous-titrés en français. Et on profite dès lors d'un large choix de films doublés en français (ou en canadien !). Reste que toutes ces manipulations ne sont pas évidentes, et que rien n'indique si tel film ou telle série, avant son ouverture, possède les bons sous-titres ou la bonne piste audio. Nul doute qu'avant d'arriver officiellement dans l'Hexagone, Netflix a encore du travail avant de parvenir à séduire le public français. Mais si le service maintient ses prix, CanalPlay Infinity et consorts ont beaucoup de souci à se faire...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire