Apple et Nintendo victimes du faux

Apple, Microsoft, Nintendo : ces marques sont de plus en plus menacées par la contrefaçon. La démocratisation des produits high tech a aussi ses inconvénients. Price Minister a publié une étude montrant une augmentation de 170 % de mise en vente de portables, lecteurs mp3, ordinateurs... contrefaits. Le secteur est ainsi devenu le deuxième le plus concerné par le phénomène, derrière celui de la mode.

La marque à la pomme fait trop d'envieux

En tête des marques les plus victimes de leur succès : Apple. La marque, connue pour ses prix élevées et le design particulier de ses produits, a particulièrement intéressé les contrefacteurs : entre 2007 et 2008, les faux Apple ont été plus de 3 fois plus nombreux. L'iphone, produit phare par excellence, est particulièrement concerné. Après la firme de Steve Jobs, Microsoft est celle qui a vu l'augmentation la plus flagrante de copies mises en vente, avec un chiffre de près de 300 %. Vient ensuite Nintendo et ses consoles au succès planétaires, avec 133% de produits contrefaits de plus que l'année d'avant.

Un business nourri par le web

Les sites tels que Price Minister constituent en fait des lieux de « recyclage » des produits contrefaits : ils viennent très souvent de vendeurs professionnels qui les achètent par internet, à des boutiques plus ou moins douteuses.  Ils les revendent ensuite sur des sites de vente aux particuliers. Ainsi, un quart de ces objets viendraient de Chine... 

Repérer les faux

Certaines précautions sont donc à prendre pour éviter les contrefaçons. Méfiez vous des petites boutiques qui vendent sur Price Minister ou Ebay des dizaines de téléphones bradés en les déclarant neufs... Sachez aussi que ces produits viennent souvent de l'étranger. Certains guides spécifiques existent si vous avez des doutes, comme celui-ci concernant l'iPod, posté par un vendeur ebay.