Cellebrite va aider le FBI à pirater l'iPhone

L’affaire qui oppose le FBI à Apple est pleine de rebondissements. Après avoir annulé au dernier moment l’audience qui aurait dû être décisive quant à sa demande d’obliger Apple à forcer un iPhone, le FBI a assuré avoir trouvé une tierce partie qui l’aiderait à pénétrer la sécurité du téléphone. D’ici le 5 avril, date de la nouvelle audience, le FBI va donc tenter de mener à bien, avec la collaboration de cette fameuse tierce partie, le piratage de l’appareil.

Sauf que désormais, la question sur toutes les lèvres est : qui est cette tierce partie ? Si Apple en a fait la demande, c’est l’agence de presse Reuters qui semble le plus à même de fournir une réponse. Grâce à différentes informations glanées dans la presse israélienne, l’agence semble convaincue qu’il s’agit de Cellebrite, une firme spécialisée dans la sécurité des appareils mobiles. Parmi ses clients figurent régulièrement l’armée et la police, ce qui rend d’autant plus crédible l’hypothèse.

Reste maintenant à voir si la firme va venir à bout de la sécurité de l’appareil d’Apple. Ce dernier appartenait à l’un des tireurs de la fusillade de San Bernadio en Californie, qui s’était passée en fin d’année dernière et avait causé la mort de 14 personnes et en avait blessé 22. En cas de réussite, cela mettra probablement fin au bras de fer entre l’agence américaine et la marque à la pomme, mais la sécurité des téléphones rentrera alors probablement au cœur du débat.

>>> Lire : Apple refuse d’aider le FBI à pirater un iPhone

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • al35_50
    je croyais qu' il était interdit de pénétrer un système qui n' était pas le sien ...
    pas pour tout le monde il semblerait,
    no comment !
    ou du genre faites ce que je dis mais pas ce que je m' apprête à faire !!!
    0