Le FBI craint des milliers de déconnexions à cause d'un virus

Le FBI renouvelle cette semaine ses avertissements à l’encontre des internautes. Un grand nombre d’entre eux seraient en effet toujours infectés par un malware qui pourrait être responsable de la coupure de leur connexion à Internet.


Cela fait déjà plusieurs mois que le FBI lance des alertes à propos de cette infection par un réseau de botnets sur lequel l’agence a mis la main dernièrement. Nommé DNSChanger, ce malware a de particulier qu’il change les adresses DNS des machines infectées pour les rediriger vers les serveurs des hackers. Ces mêmes serveurs doivent être mis hors connexion par le FBI dans les jours à venir, mais cela signifierait que toutes les machines infectées perdraient instantanément leur accès à Internet.


L’agence fédérale estime que 277 000 machines sont encore concernées par cette infection, contre près de 360 000 au mois d’avril dernier. La campagne d’information a donc eu un effet qui est resté limité, et demande une dernière fois aux internautes de faire le nécessaire pour vérifier que leur ordinateur n’est pas concerné, notamment en se rendant sur le site dcwg.org, prévu à cet effet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire