Orange répond à Free sur la fibre

Louis-Pierre WenesLa semaine dernière, Free saisissait le Conseil de la Concurrence à propos de la fibre optique, accusant Orange de ralentir la mise en place se son infrastructure (voir notre actualité). Free désire en effet utiliser les fourreaux d’Orange, ces tranchées par lesquelles passera la fibre optique qui servira Internet dans les foyers, et estime que le comportement d’Orange ne lui facilite pas la tâche. Interviewé ce matin par la radio BFM, Louis-Pierre Wenes, directeur exécutif du groupe France Télécom Orange, répond à Free.

La surprise chez Orange

Le directeur d’Orange se dit « tout à fait surpris » de la décision de Free de saisir le Conseil de la Concurrence. Il estime selon lui que Free veut imposer au marché un calendrier différent de celui de l’ARCEP. Sa réponse est donc simple : il appelle l’ARCEP à jouer son rôle d’arbitre au niveau de la concurrence et des règles de partage. Il ne manque d’ailleurs pas de rappeler les objectifs d’Orange à ce propos, qui sont de 150 000 clients raccordés en France d’ici fin 2008.

Quels problèmes pour Free ?

Louis-Pierre Wenes en rajoute d’ailleurs concernant les accusations de Free à propos d’un certain mutisme de France Télécom, ce à quoi le directeur de l’entreprise répond que la filiale d’Iliad n’aurait jamais répondu aux invitations d’expérimentations lancées par Orange. Ce sera donc au Conseil de la Concurrence de trancher désormais, pendant qu’Orange précise que les deux plus grandes villes dans lesquelles Free veut déployer la fibre pour l’instant sont Paris et Montpellier, deux villes dans lesquelles l’opérateur ne devrait pas rencontrer de problèmes d’infrastructures selon Louis-Pierre Wenes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • Scratchproof@IDN
    Ils commencent à me courrir sur l'haricot avec leur fibre. Qu'ils filent déjà l'adsl à tout le monde avant de se bastoner. J'en ai marre de me trimballer du 56K alors qu'à 5km c'est zone dégroupée et 20Mégas. Alors biensur le wimax est arrivé sur ma commune mais c'est 100€ d'équipement (600€ offerts par le conseil régional) et environ 45€ par mois pour 2 Mégas ! Super ! Magnifique fracture numérique en France. Et quand j'en vois certains qui viennent se plaindre "Ouais j'ai que 3 Mégas c'est de l'arnaque !".

    Moi si je veux le net, c'est 30€ par mois pour du 56K illimité, pour le téléphone c'est 16€ par mois plus l'abonnement et pour la TV je dois me tourner vers le satellite parce que la TNT n'est toujours pas arrivée et c'est 45€ en plus par mois ! Une bonne centaine d'euros par mois pour ce que vous avez tous pour 30€.

    Ras le cul de leur jeu de celui qui aura la plus grosse.
    0
  • Onigiri@IDN
    Et bien, c'était un coup de gueule rondement mené :)

    Pour l'ADSL chez toi, il n'y a pas moyen de faire signer une pétition aux habitants de ta commune pour faire arriver le truc plus vite ? C'est une commune de combien de personnes ?

    Chez mes parents (village de 600 habitants), on a dû batailler pour payer 30 euros pour du 2 Mégas (ça permet au moins le téléphone illimité), mais au moins la machine est lancée. Renseigne-toi auprès de ta commune, il doit bien y avoir plusieurs moyens de faire avancer les choses :)
    0
  • mr_keyser
    c'est ça dur vie d'habiter dans un bled....
    0