Alice lance sa fibre optique

AliceL’opérateur filiale de Telecom Italia déploie en ce moment son réseau de fibre optique dans la ville de Paris, et lance sa première offre à 29,95 euros par mois.

Alice se lance ainsi à son tour dans la fibre, un domaine convoité depuis longtemps par la blonde.

De la fibre à 50 Megas pour Alice

C’est dans le Xe arrondissement de Paris qu’Alice a commencé le déploiement de sa fibre. La technologie utilisée pour relier les abonnés est le GPON (Gigabit Passive Optical Network), ce qui signifie que l’opérateur amène la fibre jusqu’à l’immeuble, et que la connexion est ensuite partagée entre les résidents. Cette technologie a également été choisie par Orange.

L’offre d’Alice va donc proposer une connexion jusqu’à 50 Mbits/s, qui présente notamment les communications illimitées et un bouquet télévisé de 65 chaînes. Pour démystifier cette technologie encore nouvelle en France, et pour présenter son offre, Alice vient de lancer un site Internet sur lequel l’opérateur expose l’intérêt de la fibre.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • kidz
    Alice est toujours à vendre? ils ont envie de claquer leurs derniers €uros? :)
    0
  • fr78
    Est-ce que le débit de 50 Mbits/s est garanti pour chaque abonné, ou est-ce que c'est le mot "jusqu'à" qui fait toute la subtilité ?
    Genre, "vous aurez 50 Mbits/s" si vous êtes le seul de l'immeuble à utiliser la fibre...
    Car entre un immeuble de 10 appartements, et un autre de 100 appartements, la partage n'est pas le même. Faut-il donc relativiser ce débit avec le nombre de connexions réellement utilisées ?
    0
  • Onigiri@IDN
    Effectivement, Alice ne précise rien à ce sujet, mais le fait est que la technologie utilisée ne permet de garantir un débit que sous certaines conditions. L'opérateur promet donc une connexion à 50 Mbits/s, mais ce débit dépend évidemment du nombre d'abonnés par immeuble, mais également du nombre d'immeubles câblés sur le même noeud de raccordement optique dans un quartier.

    Toutefois, les débits en sortie des noeuds de raccordement optiques devraient être suffisants pour éviter ce genre de désagrément...

    À noter que dans le cas d'une connexion point à point (directement de l'opérateur à l'abonné), comme dans le cas de Free, la question ne se pose pas.
    0