La fibre continue sa progression en France

En début de semaine, une étude a révélé que si la moitié des Français ne croient pas aux débits donnés par les opérateurs concernant les connexions internet, seule une petite partie d’entre eux est capable d’identifier la fibre optique comme la technologie la plus rapide. Il est question au minimum de 100 Mbit/s, une valeur qui peut atteindre 1 Gbit/s dans le meilleur des cas, selon les opérateurs et les foyers. Bien entendu, il s'agit là de débits annoncés et la réalité est souvent moindre, bien que déjà très confortable.

Et pourtant, il semblerait bien qu’il existe un véritable engouement commercial pour la fibre, puisqu’au troisième trimestre 2013, le nombre d’abonnements de ce type a augmenté de 71,5 %. Les offres très haut débit, c’est-à-dire supérieures à 30 Mbit/s (sur le papier tout du moins), grimpent au total de 24% sur l’année, portant à 1,8 million le nombre d’abonnés (dont 465 000 reliés à la fibre). Pour l’instant, seule une partie des logements sont éligibles à la fibre, 9,1 millions à la fin du troisième trimestre selon les chiffres communiqués par l’Arcep.

Bien entendu, le nombre d’abonnements haut débit (donc inférieur à 30 Mbit/s) reste largement majoritaire avec 22,8 millions d’abonnements, composé à 98 % d’offres ADSL. Le développement du VDSL2 et le nombre croissant de foyers reliés à la fibre devraient donc garantir une évolution rapide du très haut débit en France... à condition que les investissements nécessaires suivent.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    La fibre continue sa progression en France.

    Vous voulez certainement dire l'escargot continue sa progression en France.

    Et pas partout vu que moi, j'ai la fibre dans ma ville mais on me refuse le raccordement parce que je suis en pavillon et non en immeuble (pas assez de ligne à raccordées 12 minium).
    0