56 millions pour les oubliés de la TNT

Fin 2011, de 500 000 à 1,3 million de foyers seront privés de télévision, la zone de couverture de la TNT ne s’étendant pas à tous les coins de France. François Fillon a réagi à cette nouvelle en annonçant par la voix de NKM, secrétaire d’État au Développement de l’économique numérique, qu’une rallonge de 56 millions d’euros serait débloquée afin de sortir le peuple français de l’ombre.

500 000 oubliés

La nouvelle était tombée le 21 octobre avec une estimation du CSA qui annonçait qu’à peu près 500 000 personnes n’auraient plus la télévision après l’arrêt du signal analogique. Même si initialement la TNT était prévue pour 95 %, les députés des régions en zone d’ombre se sont insurgés. Les fonds débloqués vont servir à équiper numériquement 1626 émetteurs recensés par le CSA.

Si ce nouvel équipement ne suffit pas, les chaînes pourraient devoir augmenter leur signal de diffusion. Dans le cas extrême, les foyers touchés devraient faire l’acquisition d’un récepteur satellite. L’État en supportera la charge jusqu’à 250 euros. Rappelons que la TV analogique cessera d’émettre le 30 novembre 2011.