Le système de filtrage de YouTube fin prêt

Eric SchmidtVoilà plusieurs mois que YouTube traîne la patte pour installer sur ses vidéos un véritable système de filtrage efficace, afin d’empêcher la diffusion de contenus illégaux sur le site. L’intégration du système Audible Magic avait été annoncée par Google lors du rachat de la plateforme communautaire, en octobre 2006. Il devait arriver en janvier 2007 mais depuis, pas ou peu de nouvelles. Dernièrement, Eric Schmidt a enfin rassuré l’industrie en annonçant que tout était prêt et que la mise en place du filtre était imminente.

Google se veut rassurant

« Nous sommes très près de l’activer », a déclaré Eric Schmidt, directeur de Google, à près de 300 personnes lors de la conférence annuelle de la National Association of Broadcasters. Ce système, baptisé « Claim Your Content », s’appuiera donc sur Audible Magic et permettra d’identifier des contenus protégés par droits d’auteur et d’en interdire l’accès. Cette annonce ne manquera pas de rassurer investisseurs et ayants droit, surtout après le dur procès intenté par Viacom contre Google. « Ah, Viacom... » ironise Eric Schmidt, « soit vous faites affaire avec eux, soit ils portent plainte contre vous... nous avions pris la première option, mais on finit avec la deuxième ».

Quelles conséquences ?

Concrètement, que représentera ce filtre pour les utilisateurs ? Mis en place dans le but de restreindre la diffusion de contenus illégaux, il ne représentera cependant pas de risque juridique pour l’utilisateur. Une fois en place, ce filtre se chargera simplement de limiter l’accès à certaines vidéos classées comme illégales car protégées par droits d’auteur. Bien que son efficacité dans le cas d’une application à YouTube n’ait pas encore été démontrée, Audible Magic, qui a servi de base à ce système, a tout de même déjà signé avec Microsoft, MySpace, GoFish, Grouper, Break.tv, MTV Networks ou Dailymotion.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire