Blu-ray : dernier format optique pour Sony

Et si le Blu-ray était le tout dernier disque optique de l’histoire ? C’est en tout cas ce que pense Taka Miyama, responsable de la stratégie produit de Sony Europe.

Difficile de réduire la longueur d’onde

Au centre de l’explication se trouve la longueur d’onde du laser. La réduction de celle-ci est indispensable pour augmenter la finesse de gravure et donc la capacité de stockage du disque. Selon lui il sera à l’avenir très difficile de réduire cette longueur d’onde. C’est donc un format différent qu’utiliseront selon M. Miyama, les prochains supports de stockage.

Le stockage flash est bien entendu la piste la plus plausible techniquement. Dans le domaine de la science-fiction, mais également à l’étude par les scientifiques on pense aussi au stockage holographique.

Toutefois, on peut penser que le stockage physique n’aura probablement plus sa place d’ici quelques années, tant les bandes passantes s’élargissent et la connectivité sans fil se généralise. Ce sera certainement la stratégie de Toshiba qui, après la chute du HD DVD, ne semble pas vouloir passer au Blu-ray mais plutôt se consacrer à la distribution de contenus en ligne.