Fin du monde : les meilleures parodies d'Internet

Nous y sommes, au 21 décembre 2012, et mis à part une grisaille presque habituelle en cette saison, le ciel ne montre pour l’instant aucun signe de la fin de monde tant annoncée. Pourtant, ce n’est pas ce qui va retenir les internautes d’épiloguer encore et encore sur ce non-événement, avec toutes sortes de plaisanteries et autres détournements.


Chacun y est donc allé de sa plaisanterie en ligne, imaginant toutes sortes d’événements particuliers. Alors que certains imaginent à quoi peut ressembler la fin du monde en Australie, où le soleil s’est levé bien avant nous, la dessinatrice Pénélope Bagieu lâche sa frustration sur Twitter dans une courte bande dessinée appelée « C’est la fin du monde, on s’en fout ! », et dans laquelle elle s’autorise toutes les dérives. De son côté, le journal Le Gorafi, parodie d’un grand quotidien français, a publié son courrier des lecteurs sur la fin du monde, et répond ainsi de manière humoristique aux questions les plus loufoques, et publie dans le même temps une information étonnante : « Fin du monde : Nadine Morano nommée Premier ministre » ainsi que d'autres informations dans le genre.



Une prédiction se sera toutefois réalisée : la vidéo Gagnam Style aura bien atteint le milliard de vues ce 21 décembre 2012, comme s’y attendaient de nombreux internautes, qui ont même mis un site en place pour y afficher un compteur précis. Mais pour le coup, ce record absolu sur YouTube ne semble pas non plus être annonciateur d’un quelconque événement de type apocalyptique.

Mozinor - Depardieu et la fin du monde





Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • phis 211
    En France des paraonoia ont eut la peur de leurs vies . En Amérique il a certain qui ont tous perdu leur bien a cause des prophéties non fonder 500000 dollards c'est cher payer.
    0