Symantec : c'est au tour de Mozilla


Une affirmation surprenante

Symantec aime faire parler de lui. En effet, après avoir attaqué Windows Vista c’est au tour de Firefox et des navigateurs au label Mozilla d’être dans le collimateur. La société, éditrice de solutions de sécurité a affirmé que ce genre de navigateurs libres étaient plus vulnérables qu’Internet Explorer.

Une affirmation des plus surprenante surtout lorsque l’on compare le nombre de failles souvent évoquées dont les navigateurs ont été affectés respectivement. De plus, il faut se souvenir que c’est notamment grâce à la sécurité que Firefox a évolué aussi rapidement en terme de parts de marché.

Précisions

Symantec présente quelques arguments pour appuyer son affirmation. Elle précise donc que dans les premiers mois de cette année, 13 failles ont été confirmées par Microsoft pour son navigateur contre 25 pour Mozilla et Firefox. De plus, le niveau moyen de risque pour ces failles était dit « élevé » ce qui, autrement dit, est susceptible de mettre en péril la sécurité complète du système.


Puissions nous émettre quelques doutes ...

Cependant il va de soit que dans ce genre de cas ces chiffres doivent être pris au conditionnel. Le rapport de Symantec prend en compte uniquement les failles qui ont été confirmées par Mozilla et Microsoft. Ce dernier, n’a pas publié un rapport pour chaque faille qui a été trouvée. Secunia, une société de conseil en sécurité informatique, a rapportée d’une étude que sur 106 failles répertoriées sur Internet Explorer, il en reste encore 19 à corriger alors que sur 36 failles répertoriées sur Firefox seulement 3 reste à corriger. De plus, en ce qui concerne le navigateur de Microsoft la faille la plus sévère est jugée hautement critique (5/5) alors que pour le navigateur de Mozilla la faille la plus sévère est jugée assez faible (2/5). Pour finir, Symantec ne s’attarde pas vraiment sur le temps qu’il faut aux éditeurs pour réagir à ces failles qui est généralement plus long chez Microsoft.

Pour finir, toutes ces guerres des communiqués ne font qu’attirer un peu plus l’attention sur les failles qui restent non corrigées et exposent l’internaute à des risques parfois non négligeables.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
    Votre commentaire
  • nicbout
    Symantec n'a vraiment pas de leçon à donner à personne en ce qui concerne la sécurité étant donné la pietre efficacité de leur anti-virus. En plus ce communiqué contre firefox resemble bien à un accord avec microsoft pour se faire pardonner d'avoir dit des méchancetés sur vista!
    0
  • themadcat
    bien d'accord avec toi nicbout! c'est quand même surprenant de recevoir des leçons de sécurité de la part de l'antivirus qui doit être le plus frequemment contourné du marché...
    0
  • zealot
    Pfft , symantec devrait se regarder avant ... Leur "antivirus" n'est même pas fichu de bloquer des virus ! Les failles sont peut être plus nombreuses sur ff mais peut être moins importantes ...

    Puis si ils pensent faire chuter le taux d'utilisation de firefox avec ça , il se mettent le doigt dans l'oeil !
    0