Fitbit : de nouveaux problèmes d’allergies avec le bracelet Charge ?

La loi de Murphy toucherait-elle la firme américaine Fitbit, spécialisée dans les traceurs d’activités ? On est en droit de se poser la question à la vue des dernières nouvelles concernant le bracelet connecté Charge, lancé il y a à peine quelques semaines. Ce dernier provoquerait des réactions cutanées au contact de certains utilisateurs, qui se plaignent d’irritations.

Cela n’est pas sans rappeler le fiasco de son prédécesseur, le Force, qui avait dû être retiré de la vente après un rappel massif. En effet, un élément composant le bracelet s’est avéré allergène au contact de certaines peaux. 

Lire : Charge, Charge HR et Surge : Fitbit annonce trois nouveaux bracelets connectés

Pour autant, ce nouveau scandale est d’autant plus surprenant que Fitbit assure avoir mis au point des matériaux non irritants en laboratoire, en collaboration avec des dermatologues, ce qui semble finalement logique compte tenu des déboires causés par le précédent produit. De nombreux tests ont été effectués, remettant alors en question la piste de réactions allergiques.

L’explication de ces irritations pourrait se trouver du côté de l’hygiène des porteurs, qui n’a rien de spécifique au bracelet connecté explique James Park, le CEO de Fitbit, qui cite également des réactions similaires avec certains bijoux ou montres. La société conseille alors de suivre quelques règles, à commencer par s’assurer de ne porter le Charge qu’une fois nettoyé et sec ou encore de ne pas trop le serrer à son poignet.

Malgré cela, la compagnie assure mener de plus amples investigations sur les quelques retours négatifs, qu’elle relativise par rapport aux centaines de milliers de bracelets vendus.

Lire : Bracelets connectés : comment choisir ? Lequel acheter ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire