Flexo : le concept qui rend les LEGO flexibles

Si l’on peut empiler les LEGO ou autres pièces de construction du même type, il est en revanche impossible de les plier. Conscient de cette limite la société Flexo a mis au point de nouvelles pièces tenues par une jointure en caoutchouc. De quoi donner de la flexibilité aux créations et donc repousser leurs possibilités.

L’idée est née dans la salle d’attente d’une clinique. Mark Stolten scrute alors une affiche d’un corps humain. Il est fasciné par la manière dont les os, qui malgré leur dureté, peuvent être rendus flexibles grâce aux tendons et aux muscles. En tant qu’inventeur de jouets, il se dit alors que ce fonctionnement pourrait être adapté aux jeux de construction et plus particulièrement les petites briques.

Quelques mois plus tard, en décembre 2011, il dépose un brevet. Les prototypes suivent jusqu’au produit final présenté sur le projet Kickstarter actuellement en ligne.

Flexo

Actuellement, seules deux pièces plates sont produites en 2x2 et 2x4. Y sont creusés des logements pour accueillir les tendons en caoutchouc. Ces derniers peuvent être de quatre tailles différentes pour maximiser les utilisations diverses. Une suspension de voiture, une catapulte, un arc, un pont suspendu, un mini trampoline ou même une tapette à souris. Combinés avec des briques traditionnelles, comme des LEGO, les Flexo en multiplient le potentiel.

À ce jour, la campagne de financement participatif a déjà dépassé son objectif de 120 000 $ (NZD). Il reste encore 9 jours pour bénéficier de ses tarifs avantageux. Comptez près de 5 € frais de port compris pour le pack de base (trois briques Flexo et un tendon). Pour un peu plus de 30 €, on a droit à 100 briques et 300 tendons de tailles différentes. Livraison prévue en janvier prochain.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire