Les 16-25 ans aussi victimes de la fracture numérique

Les « digital natives » ne sont finalement pas forcément les plus à l’aise avec les nouvelles technologies. C’est une étude belge de la Fondation Travail-Université (FTU) qui le montre. 

Des usages décalés des réalités professionnelles

La génération née avec l’avènement des nouvelles technologies n’est pas très familière avec les usages professionnels que l’on peut en faire. C’est en substance ce que conclue l’étude de la FTU de Namur. Selon Gérard Valenduc, co-auteur du rapport, la situation est paradoxale pour cette génération qui passe ses journées connectée. Sauf que selon lui « leur monde Internet (le chat, le téléchargement ou l'écoute de musique et de vidéos en ligne) » est très éloigné « de l'utilisation que la société attend d'eux, à commencer par leurs employeurs ».

D’après Gérard Valenduc, ce décalage provient des lacunes de l’éducation dans ce domaine : « Nous estimons qu'il faut faire davantage converger, notamment à la fin du secondaire, l'éducation aux médias et aux technologies. L'enseignement des NTIC est encore trop tourné vers l'informatique pure : il faut également y intégrer davantage d'éducation aux médias, pour développer les compétences et les réflexes, comme le sens critique.» Un défi que l’Éducation nationale devra certainement relever dans les années à venir.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • quecg2
    et oui, facebook ne fait pas tout ...
    4
  • Anonyme
    Veulent-ils seulement autre chose ???
    0
  • sponge bob
    quecg2et oui, facebook ne fait pas tout ...

    Faut voir...Si t'es bloqué face à une application professionnelle, tu peux toujours demander de l'aide à tes contacts!
    -2