Free coupe Alice en quatre

Iliad, maison mère de Free a décidé de supprimer plus de 320 postes, plus d’un quart des effectifs, chez Alice. Selon une info publiée ce matin par les Echos et par le Figaro, l’annonce a été faite hier aux représentants du personnel réunis en comité d’entreprise. Rappelons qu’Iliad vient tout juste de finaliser le rachat d’Alice à Telecom Italia pour 800 millions d’euros.

90% des employés parisiens touchés ?

Cette suppression vise les postes « en doublon par rapport à Free ». Le Figaro qui a eu l’information par une source syndicale parle de 90% de l’effectif parisien : soit les postes administratifs, marketing ou ressources humaines. Les deux centres d’appels de Bordeaux et Marseille devraient être épargnés.

Un plan de départs « volontaires » devrait débuter le 1er janvier 2009. Les négociations avec les organisations syndicales pour finaliser les modalités d’accompagnement vont maintenant débuter. Xavier Niel avait indiqué lors de son bilan semestriel que la situation n’allait pas foncièrement bouger pour les abonnés Alice dans un premier temps, il n’avait en revanche pas parlé de la situation des employés, les voilà désormais fixés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • aviat17
    Salut les gens,
    C'était inévitable.

    Les abonnés on les chouchoute,(et c'est bien..), mais les employés eux subissent de plein fouet ce qui ne pouvait être autrement. Et là pas de sentiment, on tranche à vif dans les effectifs.
    Quelques soucis en perspective pour free dans les semaines qui viennent.
    L'honnêteté aurait due être de mise lors de la communication de Mr NIEL concernant l'avenir des salariés. En effet, il devait déjà savoir qu'il allait procéder à des licenciements.

    Hélas, de nos jours le salariés ne compte plus guère.
    A+
    1
  • ninjaw
    Free a l'habitude de maltraiter ses employés, mais de tres bien les payer.
    La bonne nouvelle c'est la disparition du pire service marketing du monde, non seulement avec leur pubs ridicules, mais aussi leur celebres contrat forcés en manifestation, et en porte a porte, les rendant coupable d'un grand nombre de slamming, pendant au moins un an avant que la justice et la presse s'en mele. Une revanche de free ?
    Je suis intrigué par l'acquisition des centres d'appels, free ne sera plus que parisien ?
    1
  • shellorcah
    J'ai un bruit de couloir assez intéressant:

    On parle de l'arriver de Free en magasin, vente et SAV (Profiter du réseau d'Alice en quelque sorte) Préparez-vous à avoir un visage sur qui taper (on parle essentiellement de ThePhoneHouse...).
    -1