Free emprunte un milliard d'euros pour racheter Alice

Alice FreeLe rachat d’Alice par Free s’officialise peu à peu, et Iliad, la maison-mère de Free, cherche donc les fonds pour financer cette opération.

Ainsi, l’opérateur a contracté un emprunt d’un milliard d’euros afin de couvrir le rachat, estimé au début du mois à 800 millions d’euros.

Un rachat à un milliard

Free est en pleine période dépensière. Avec le déploiement de la fibre optique et du WiMax, le rachat d’Alice se présente surtout au premier abord comme une nouvelle source de dépenses pour l’opérateur. Ainsi, Iliad a emprunté la coquette somme d’un milliard d’euros pour ce rachat. « Le prix payé serait fondé sur une valeur d’entreprise maximum de 800 millions d’euros et serait soumis à certaines clauses d’ajustement », avait indiqué Free dans un communiqué au début du mois.

Les quelques ajustements évoqués par Free n’ont donc pas été dévoilés dans le détail, mais il semblerait que le prix s’en soit donc trouvé légèrement plus élevé que prévu. Free va ainsi acquérir les 950 000 abonnés d’Alice, ce qui passerait le total de Freenautes à près de quatre millions, ce qui le place devant son principal concurrent Neuf Cegetel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • OmaR
    en espérant que je puisse avoir accès à un meilleur débit quand ça sera free
    0
  • msk19
    Juste pour savoir, à qui & a quelles conditions de tels emprunts sont-ils réalisés?
    0
  • Onigiri@IDN
    Dans le cas de Free, l'emprunt a été réalisé auprès de huit banques, et sera effectif d'ici environ 15 jours (selon Iliad). Pour les conditions, ce sont à peu près les mêmes que pour un particulier, à ceci près que les chiffres sont simplement beaucoup plus élevés.
    0