Free à nouveau attaqué pour sa hotline

FreeFreeLa hotline de Free est-elle toujours surtaxée ? Pour l’association Freeks, cela ne fait aucun doute. Celle-ci dénonce notamment le prix de 0,34 euro par minute facturé par Free lorsqu’un client appelle l’opérateur depuis une ligne n’appartenant pas à Free.

Téléphoner à Free coûte cher


« Free ne peut ignorer qu’en facturant de la sorte, elle se rend coupable d’une facturation sans contre-partie dans la mesure où le service effectivement rendu (quand il l’est) ne peut débuter qu’après la mise en relation avec une personne chargée du traitement, ce qui ne se produit pas à chaque appel, et, quand cela se produit, ce n’est jamais immédiat dans la mesure où l’appelant est astreint à un certain nombre de manipulations et à une atteinte plus ou moins longue, avant la mise en relation effective avec le conseiller chargé du traitement de la demande », explique Freeks.

Rappelons que la loi Chatel a justement été votée pour signer l’arrêt des hotlines surtaxées par les opérateurs, et avait notamment amené le temps d’attente gratuit. Mais pour Freeks, « la société Free n’est pas en conformité avec la loi », et l’association précise qu’elle « n’exclut pas de porter l’affaire devant les tribunaux ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • LeGrosWinnie
    Citation:
    l’appelant est astreint à un certain nombre de manipulations et à une atteinte plus ou moins longue, avant la mise en relation effective avec le conseiller chargé du traitement de la demande


    Une "attente" c'est mieux qu'une "atteinte". ;-)

    "le conseiller chargé du traitement de la demande, qui ne résoudra sans doute pas le problème car il s'en fout" (je parle avec expérience hélas...)
    0
  • stagiaire01
    Vive Wanadoo SAV ;).
    0
  • Anonyme
    Sans parler des appels situés au maroc ou les mecs sont sous payés comme pas permis (et comme ca ont évite par ailleurs de donner du boulot aux gens qui en ont besoin dans notre propre pays). De plus une fois sur deux on comprend même pas ce que la personne nous raconte au bout du fils, c'est une triste réalité et free en est pleinement responsable.
    -1