Free Mobile : 78 % des Français pourraient s'abonner

Ils seraient près de 8 Français sur 10 à penser souscrire à l’offre de Free Mobile. Ce sondage réalisé par l’institut d’études marketing GfK sur un échantillon représentatif de 1 000 personnes, montre aussi la faible opinion qu’ont désormais les consommateurs des trois opérateurs mobiles historiques. 

97 % des Français ont entendu parler de Free Mobile97 % des Français ont entendu parler de Free MobileUne semaine après la commercialisation des forfaits Free Mobile, ce sondage permet de se rendre en partie compte de l’impact qu’elle a eu sur les Français. Première indication : ce lancement est un coup de maitre. Sans débourser un seul euro de publicité, Xavier Niel a réussi à faire connaître son offre de 97 % des Français ; 56 % savent exactement de quoi il s’agit, tandis que 41 % ne connaissent toutefois pas encore le détail des forfaits. La semaine dernière, la Tribune estimait d’après le directeur d’une agence publicité, que l’économie ainsi faite en communication s’élevait entre 7 à 8 millions d’euros.
78 % pensent y souscrire à plus ou moins long terme78 % pensent y souscrire à plus ou moins long termeLe plus impressionnant reste certainement le taux de sondés qui « pensent souscrire à cette offre de Free Mobile » : 78 %. 14 % d’entre eux veulent le faire immédiatement, 39 % attendre de voir ce que l’offre donne et 25 % attendre la fin de leur engagement. Un frein existe donc bel et bien quant à la confiance qu’accordent les clients en la capacité de Free Mobile d’absorber de nombreux nouveaux abonnés. Il semble en revanche que le message de Xavier Niel concernant les trois opérateurs historiques ait trouvé écho auprès des Français : 73 % pensent qu’ils ont pris leurs clients pour des « “vaches à lait” depuis des années ». 27 % imaginent toutefois que l’offre « réserve sans doute de mauvaises surprises », pensant ainsi à la qualité du réseau ou au SAV. Les raisons qui poussent à s'abonner à Free MobileLes raisons qui poussent à s'abonner à Free MobileL’offre sans engagement et donc sans téléphone ne semble toutefois pas effrayer les clients puisque 62 % pensent garder leur téléphone lors de la souscription, tandis que 38 % en acquerront un nouveau. Parmi les raisons de leur intérêt pour Free Mobile, c’est d’abord le prix (66 %) et ensuite l’absence l’engagement (64 %) qui poussent les consommateurs vers le nouvel opérateur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • Phoenix3112@guest
    Concernant le réseau j'y suis depuis peu et aucun souci bien au contraire....
    Aucun problème niveau téléphone, quant à l'internet j'ai franchement l'impression d'une autre planète question débit....pour ceux qui hésiteraient....
    -1
  • OmaR
    On ne peut pas encore juger du réseau alors qu'il n'y a que peu de personnes sur le réseau pour le moment...
    0
  • shooby
    Ou comment transformer un "14% des sondés veulent absolument s'abonner" à "8 français sur 10" veulent s'abonner" ! Ah les sondages !
    0