Free Mobile bloqué par les trois opérateurs actuels ?

Prévu pour 2012, le lancement officiel de l’offre Free Mobile pourrait ne pas intervenir à temps. Si le fournisseur d’accès Internet s’active pour déployer son propre réseau, il devra auparavant passer par les infrastructures des opérateurs existants. Les conditions d’attribution de l’Arcep mentionnent une couverture personnelle de 25 % de la population pour lancer ses services.

Calendrier de déploiement repoussé ?

Mais selon Les Echos, Orange, SFR et Bouygues Telecom refusent les négociations autour de la 3G. Comme les trois opérateurs téléphoniques ne sont tenus par aucune obligation d’ouverture, aucun d’eux ne semble pressé de voir débarquer le groupe Iliad sur le marché. L’Arcep, chargé de veiller à « ce que soient offertes des conditions de gros permettant [à un] nouvel entrant de faire une entrée pertinente sur le marché de détail », entrerait en jeu en cas de contentieux.

L’opérateur Free pourrait donc ne pas pouvoir tenir ses engagements, ce qui bousculerait son calendrier prévoyant une couverture de 90 % de la population sous huit ans.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • matt_as
    le seul opérateur qui aurais pu offrir un vrai service se retrouve bridé par les anciens c' est nul!!!
    0
  • Geis007
    Salut matt_as,
    Bah ! C'est comme aux débuts de l'ADSL, quand Free dépendait de France Telecom pour obtenir le cablage de la ligne. Va savoir pourquoi c'était 2 fois plus rapide avec Wanadoo qu'avec Free !
    L'important, c'est que les clients potentiels pensent que ce nouvel opérateur est nul !

    A +
    2
  • H-hich
    Ahah ils sont trop fort ces 3 escrocs :D
    6