Free Mobile : 3,6 millions d’abonnés en 6 mois

Au terme de six mois d’existence Free Mobile semble avoir réussi son pari. En s’adjugeant 3,6 millions d’abonnés et 5,4 % du marché français l’opérateur mobile du groupe Iliad a tenu ses objectifs à court terme. L’autre chiffre qui ravit, à coup sûr Xavier Niel, son PDG fondateur, est celui du chiffre d’affaires. Celui-ci a bondi de 39% dépassant les estimations pour atteindre 1,44 milliard d’euros. En revanche les investissements liés au lancement de Free Mobile (44 millions d’euros selon Free) ont directement impacté le bénéfice du groupe qui chute de 45 % à 80 millions d’euros.

Il n’en fallait pas moins à Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad, pour conclure que la France était désormais « prête à adopter le principe de l’abonnement sans portable subventionné ».

Entre 2€ et 20€... l'équilibre

Ce bilan plutôt impressionnant au plan commercial comporte, malgré tout, quelques zones d’ombre. Ainsi, Free refuse toujours de communiquer sur la répartition de ses abonnés entre ses différentes offres. Entre ceux qui ont souscrit à l’offre à 2€ et ceux qui payent chaque mois 19,99€, il y aurait simplement un « équilibre ».

Même silence sur les futurs investissements et leurs montants. Bien que l’itinérance sur le réseau d’Orange soit décrite comme un « mal nécessaire », par Maxime Lombardini il n’existe aujourd’hui aucun engagement ferme sur le déploiement d’antennes propres à Free Mobile.

Pour autant, Free ne cache pas son ambition. L’objectif de 15% de part de marché à moyen terme et 25% à long terme initié par Xavier Niel est toujours d’actualité.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire