L’UFC-Que Choisir attaque Free en justice

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir vient d’assigner le fournisseur d’accès Free au tribunal à cause de la tarification de son service d’assistance par téléphone. L’association affirme ainsi que Free ne respecte pas la loi Chatel, qui réglemente notamment le prix des services d’assistance téléphonique.

La hotline de Free serait trop chère

« 0,34 euro la minute d’appel passé avec un téléopérateur alors que la loi interdit dorénavant une telle pratique, Free va devoir expliquer à un tribunal pourquoi il continue à surfacturer l’accès à son service d’assistance téléphonique », déclare un communiqué de presse publié par l’UFC-Que Choisir. L’association de consommateur dénonce en effet le tarif pratiqué par Free. Nombreux sont les autres opérateurs qui ont opté, après le passage de la loi Chatel, pour une solution permettant un tarif local. Free, de son côté, propose un « service d’assistance téléphonique » qui conserve l’ancien modèle tarifaire.

« Résultat : il n’est pas rare que des abonnés cherchant à régler leurs problèmes aient payé 15 ou 20 euros après avoir appelé à plusieurs reprises la hotline de Free », explique l’association. Ce n’est pas la première fois que Free fait l’objet d’une telle plainte, puisque l’opérateur a connu une histoire similaire en 2006, qui n’est d’ailleurs toujours pas arrivée à son terme...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
33 commentaires
    Votre commentaire
  • kikong
    Oui, mais la différence avec les autres opérateurs, c'est que la hotline de Free on la contacte pas souvent car les problèmes sont rares...

    Contacté une fois en 5 ans de Bons et loyaux services car ma Freebox avait pris la foudre, et le service client fut très rapide.
    -8
  • Anonyme
    La vraie arnaque c'est quand t'appelle Free pendant 36 min depuis un portable. Normal tu paies 12.24 euros (36 * 0.34 euros). Mais en plus de ça, SFR te prélève 13.44 euros (110% du prix initial) pour appel vers numéros spéciaux, soit au total 25.68 euros. C'est qui l'arnaqueur ? Free ou SFR ? (Free et SFR parce que c'est du vécu mais ça marche avec d'autres)
    7
  • Anonyme
    pareil pour moi, je les ai contacté une cinquantaine de fois sans aucun soucis ; ils ont tjs répondu immédiatement et j'ai même eu des virements bancaires à Noël pour rembourser les sommes trop perçus. c'est dire si jeu sui satisfai de l'heure personnel intellectuellement évolué !
    0