joojoo : une tablette dans l'ombre de l'iPad

Un nouvelle tablette fait son apparition sur le marché français. Nommée joojoo, elle est sortie aux États-Unis en même temps que l’iPad, de quoi la faire passer aux oubliettes.

Un netbook dans une tablette

Développée par Fusion Garage, elle a au moins un atout, la taille de son écran. En effet, elle dispose de la diagonale la plus étendue du marché avec un écran tactile capacitif de 12,1 pouces. Basé sur un processeur Atom N270, identique à celui installé sur les netbooks d’entrée de gamme, joojoo profite également d’un chipset Ion de nVidia. Côté mémoire, on trouve 1 Go en RAM et 4 Go en mémoire de stockage.

Point d’Android ou de Windows sur cette machine, mais bien une base Linux. Selon les dires du constructeur, son navigateur se connecterait à Internet en 9 secondes via une liaison Wi-Fi.

90 précommandes enregistrées

Outre la taille de son écran, il se distingue de l’iPad par la présence d’un port USB sur sa tranche et du support du Flash d’Adobe. Les premiers avis du Web ne sont pas engageants. Suite à ses tests, Engadget conclut que joojoo est une déception. Le public n’est pas en reste puisque selon les chiffres enregistrés par Paypal, et récupérés par Gizmodo, seules 90 tablettes auraient été précommandées. Pour couronner le tout, Fusion Garage a envoyé un mail aux acheteurs de sa tablette en oubliant de masquer les destinataires… Il n’y en avait que 64. Un chiffre qu’il faut mettre en opposition avec les 400 000 iPad vendus lors de son lancement. À côté de cela, l’iPad devrait coûter plus de 500 euros en France, le joojoo y est commercialisé à 359 €.

iPad : le test, le vrai