Le P2P a de très beaux jours devant lui !

Encore de belles années pour The Pirate Bay ?Des lois de plus en plus répressives, le streaming démocratisé, vous pensiez le Peer-to-Peer sur le déclin ? Détrompez-vous !

Une étude signée du cabinet MultiMedia Intelligence tend à démontrer qu’au contraire, le P2PP2P est l’acronyme du terme anglais Peer-to-Peer, que l’on peut traduire en français comme de « poste à poste », ou plus littéralement « pair à pair »... a de belles heures devant lui.

Le boom du P2P légitime

Selon cette étude, le trafic total du P2P pourrait tout simplement être multiplié par cinq dans les cinq prochaines années, passant de 1,6 pétaoctets par mois en 2007 à près de 8 pétaoctets en 2012 ! En fait, c’est le P2P légitime qui devrait être à l’origine de cette spectaculaire croissance, avec une progression 10 fois plus importante que celle du téléchargement illégal. MultiMedia Intelligence met ainsi en avant la prochaine génération de réseaux d’échange, le P4P, ainsi que des diverses solutions hybrides.

Toujours selon MultiMedia Intelligence, le P2P représenterait aujourd’hui 44% du trafic Internet global (33,6% "seulement" en Amérique du Nord). Toutefois d’autres études sont contradictoires et il est relativement difficile de savoir aujourd’hui quelle sera la part du P2P dans les usages en ligne dans plusieurs années !

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Will-Lee
    1 pétaoctets c'est combien en Tera en giga?
    0
  • davidbenard
    C'est 1 000 000 000 000 000 octets, je te laisse faire le compte ;)
    0
  • Dr_cube
    Le Peer to Peer n'est pas utilisé que pour échanger des fichiers sur Emule ou Bittorent. Il s'agit d'un mode de communication qui peut être utilisé pour échanger tout type d'information. Il peut être utilisé pour relier des ordinateurs, pour faire des clusters ou des grilles, il peut être utilisé sur des circuits électronique pour mettre en réseaux les différents cores d'un processeur. Il y a toute sorte de recherche sur le P2P, et il faut arrêter d'associer le P2P à l'échange illégal de fichiers protégés par droits d'auteur. Même si c'est une pratique qui consomme de la bande passante, elle n'est pas la seule utilisation du P2P. Donc il ne faut pas diaboliser ce mode de communication, ni même l'associer automatiquement à des pratiques illégales.
    0