Le Samsung Galaxy S7 aussi pourrait avoir le droit à un écran « Force Touch »

Les écrans à reconnaissance de pression pourraient bien être la mode de l’année 2016. Depuis qu’Apple a lancé ses iPhone 6s et 6s Plus équipés de la fonction 3D Touch, tous les constructeurs semblent vouloir s’approprier la technologie. Huawei la propose déjà sur l’un de ses modèles (Force Touch sur le Mate S en version 128 Go), Sony est soupçonné de s’y intéresser pour les prochains Xperia Z et sans surprise, Samsung en fait autant. C’est ainsi que selon des informations du Wall Street Journal, le Galaxy S7 est pressenti pour être doté d’un écran capable de reconnaitre le niveau de pression.

Concrètement, cela permet d’étendre les interactions possibles avec son téléphone. Par exemple, accéder directement à une fonctionnalité d’une application en pressant plus ou moins fort sur son icône, ou prévisualiser des messages sans avoir à rentrer dedans en maintenant son doigt appuyé dessus. Bien entendu, la technologie étant récente, son potentiel, bel et bien incontestable, reste à être exploité.

Par ailleurs, le journal américain nous apprend que les prochains smartphones de la gamme Galaxy S de Samsung serait doté d’un connecteur USB Type-C. Grâce à cela, le dispositif de charge rapide serait encore plus efficace. Il ne suffirait que de 30 minutes pour rétablir l’accumulateur à 100 % de sa capacité, contre un peu plus d’une heure en moyenne actuellement pour les différents modèles de Galaxy S6.

Enfin, Samsung réfléchirait à intégrer un scanner rétinien, une idée que l’on a vu concrétisée par Microsoft sur ses récents téléphones haut de gamme, les Lumia 950 et Lumia 950 XL. Tout cela contribuerait à faire du Galaxy S7 un véritable concentré des dernières innovations technologies, comme à l’habitude de la marque. Le géant coréen devrait profiter du salon du Mobile World Congress à Barcelone, en février prochain, pour le présenter.

Lire : Smartphone : lequel acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire