Game of Thrones est toujours la série la plus piratée de l'année

Pour la deuxième année consécutive, la série Game of Thrones a été la série TV la plus téléchargée illégalement sur Internet, d’après le site TorrentFreak, spécialisé dans le piratage.

 À une semaine de la nouvelle année, et comme tous les ans, le site TorrentFreak a dévoilé le classement des séries TV les plus téléchargées. Si le podium voir Breaking Bad accéder à la deuxième place du podium, saison finale oblige, avec 4,2 millions de téléchargements en torrent par épisode, c’est Game of Thrones qui accède à la plus haute marche avec 5,9 millions de téléchargements par épisode en moyenne. La série est même plus partagée sur Internet qu’elle n’est regardée à la télévision sur la chaîne câblée à péage HBO, avec 5,5 millions de téléspectateurs.

Ces résultats ne sont pas réellement surprenants compte tenu des statistiques de téléchargement au long de la saison 3, diffusée aux États-Unis du 31 mars au 9 juin. Après un premier épisode téléchargé un million de fois en 24 heures, la série a finalement établi un autre record de téléchargement illégal pour son épisode final avec 170 000 personnes partageant un même fichier au même moment via BitTorrent.

Pourtant, ces chiffres record de piratage ne semblent pas inquiéter outre mesure les producteurs et diffuseurs de la série fantastique. En août dernier, Jeff Bewkes, PDG de Time Warner, maison mère de la chaîne HBO, affirmait voir dans ces statistiques une récompense « meilleure qu’un Emmy Awards ». Une déclaration qui intervenait quelques mois après celles d’un réalisateur de la série et du directeur des programmes de HBO pour qui il s’agit « d’une sorte de compliment ». Par ailleurs, ces records de téléchargement ne semblent pas néfastes pour la série dont la saison 2 s’est écoulée à 241 000 exemplaires en DVD et Blu-Ray le premier jour de sa commercialisation.  Là aussi, un nouveau record. La saison 4 devrait être diffusée au printemps 2014.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire