Gear VR : les Galaxy S6 passent à la réalité virtuelle

Samsung a sorti une nouvelle version du Gear VR. Son casque de réalité virtuelle est désormais compatible avec les Galaxy S6 et S6 Edge.

Pour l’occasion, le constructeur sud-coréen a revu sa copie et amélioré son concept. Il est plus compact que la précédente version réservée aux possesseurs de Galaxy Note 4. Comptez 22 % de moins sur ses mensurations les faisant passer de 198 x 116 x 90 mm à 196,1 x 98,5 x 82,8 mm. Un centimètre par-ci, quelques millimètres par-là, le Gear VR fond et tient toujours bien sûr la tête. Il est confortable, possède un système d’ajustement par scratch plutôt pratique et est sans-fil.

Une fois le smartphone fixé sur sa façade, il ne reste plus qu’à le chausser pour que ses capteurs lancent le logiciel de réalité virtuelle, créé en partenariat avec Oculus. Ce dernier comporte une interface bien organisée en tuiles. Pour sélectionner, il suffit de pointer son regard vers le menu voulu et d’appuyer sur l’un des deux pavés tactiles placés de part et d’autre du casque.

Jeux, films et vidéos à 360°

Lors de notre essai, nous avons pu essayer différents contenus. Déjà présent sur le premier Gear VR, Anshar Wars, shoot’em up spatial, est toujours aussi bien réalisé et immersif. On dirige son vaisseau par les mouvements de la tête ; le tir est quant à lui manuel puisqu’il faut presser l’un des pavés tactiles du casque. Heureusement, pour plus de confort, il est aussi possible d’utiliser une manette Bluetooth.Anshar WarsAnshar Wars
Autre application du Gear VR : le cinéma. Via une application dédiée, on peut prendre place dans une salle obscure et profiter d’une projection privée. Si l’expérience est agréable, l’image est piquée de pixels noirs qui ne permettent pas d’apprécier confortablement un film dans ces conditions. Cela n’est pas dû à la définition, très bonne (128à x 1440 pixels par oeil), mais plutôt à la proximité de l’écran par rapport aux yeux.

Enfin, une vidéo filmée à 360° nous a plongés dans l’univers Marvel. On y suit l’un après l’autre, différents protagonistes des Avengers. Le rendu est immersif bien que l’on ait à déplorer quelques soucis de framerate.

Un casque à peaufiner

Pour conclure, cette seconde itération du Gear VR n’est pas une révolution. On aimerait pouvoir régler indépendamment les deux lentilles pour une mise au point affinée, ou encore une batterie additionnelle qui pourrait venir se loger à l’arrière du casque. À noter qu’après une heure d’utilisation, le Galaxy S6 avait perdu 25 % de la capacité de sa batterie. On peut donc estimer son autonomie à 4 heures en réalité virtuelle. Pour l’allonger, il est possible de relier le casque en microUSB à une prise secteur ou un PC pour profiter d’une alimentation externe.

Disponible, la version Galaxy S6 du Gear VR est vendue 200 euros. C’est bien en dessous des prix que devraient pratiquer les Oculus Rift et HTC Vive, mais Samsung ne s’adresse pas non plus au même public. Ici, seuls les utilisateurs de smartphones (Galaxy) sont conviés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire