Une GeForce 9600 GT plus performante et moins chère

nVidia : un G94 gravé en 55nmnVidia continue de décliner sa gamme GeForce 9 en 55 nanomètres. Après la 9800 GTX, c’est au tour de la 9600 GT de passer sur le billard.

La loterie des composants

Gigabyte 9600GTOriginellement gravé en 65 nm, le G94 du milieu de gamme du caméléon s’affine donc, mais ne fera pas changer le nom des cartes. Aussi, deux 9600 GT pourront être gravées en 55 nm et 65 nm sans qu’aucun signe extérieur ne le laisse paraître. Ce n’est que sur le processeur graphique que se fera la différence. De l’inscription « G94-300-A1 », on passe à « G64-300-B1 ». Néanmoins, l’achat devra être effectué à l’aveugle pour ensuite se rendre compte de la bonne ou la mauvaise affaire.

Bon potentiel d’overclocking

Tranche de siliciumCependant une inconnue subsiste. Ces deux types de carte seront-ils vendus au même prix ? En effet, une plus grande finesse de gravure permet de réduire les coûts en fondant plus de processeurs sur une même tranche de silicium. Les deux autres avantages sont une réduction de la consommation électrique de la carte et, de facto, une augmentation du potentiel d’overclocking. Sur ce point, on sait d’ores et déjà que la nouvelle version de la 9600 GT sera intéressante, nVidia n’ayant pas touché aux fréquences d’origine lors du passage au 55 nm du G94.

Consulter notre guide sur les cartes graphiques