GIMP passe en version 2.6

Logo de GIMPUne nouvelle version majeure du logiciel de dessin et de retouche d’images GIMP est officiellement disponible depuis hier. Il s’agit de la version 2.6, qui succède à la version 2.4 sortie il y a environ un an.

GIMP

GIMP, dont le nom est l’acronyme de GNUPlate-forme logicielle dérivée d’Unix qui joue un rôle prépondérant dans le développement du logiciel libre. GNU (acronyme récursif de "GNU is Not Uni... Image Manipulation Program, est un logiciel de retouche d’images gratuit disponible aussi bien sur WindowsNom que portent les systèmes d’exploitation avec interface graphique de Microsoft. Windows est apparu dans les années 80. Il s’agissait alors d’une in... que LinuxSystème d’exploitation compatible avec Unix et reposant sur le principe du logiciel libre. Linux est un système d’exploitation dérivé d’Unix. Il a été... ou Mac OS XSystème d’exploitation Apple destinés aux ordinateurs Macintosh. Mac OS X est une famille de systèmes d’exploitation apparue en 2001. Héritier de l’an.... Le but des développeurs de ce logiciel est de proposer une alternative crédible, gratuite et libre à Photoshop, le ténor de la catégorie. Même s’il est encore loin de remplir ce rôle, il faut noter que certains professionnels l’utilisent désormais à la place du produit d’Adobe.

Les nouveautés

Qui dit nouvelle version, dit nouveautés. Commençons avec les changements dans l’interface graphiqueMode d’utilisation d’un ordinateur au moyen d’un affichage en images sur un écran et d’un dispositif de pointage (souris, trackpad, écran tactile) qui... : la barre de menus de la boîte à outils, qui faisait parfois double emploi avec celle de la fenêtre principale, a disparu, et les différentes boîtes à outils sont désormais considérées comme des boîtes de dialogue : terminées les innombrables mentions des fenêtres de GIMP dans la barre des tâches. Mais l’avancée la plus importante est certainement la possibilité de coder chaque canal de couleur sur 32 bits, contre 8 bits auparavant. Cette ancienne limitation, en plus de l’absence d’une gestion native des images CMJNLa quadrichromie ou CMJN (cyan, magenta, jaune, noir) (en anglais CMYK, cyan, magenta, yellow, black) est un procédé d’imprimerie permettant de reprod..., serait la raison principale de la faible adoption du logiciel par les professionnels. Il reste maintenant à voir si cette nouveauté va les séduire.

Premier démarrage de GIMP 2.6GIMP 2.6 : nouvelles boîtes de dialogue

Vous pouvez d’ores et déjà retrouver la version 2.6 de GIMP pour Windows dans notre logithèque. Si vous utilisez Linux, vous êtes invités à utiliser le gestionnaire de paquet de votre distribution. Enfin, si vous utilisez MacMac est le diminutif de Macintosh, la série d’ordinateurs commercialisés par Apple. Le premier Macintosh est sorti en janvier 1984. Leur système d’exp... OSUn système d’exploitation, connu également sous son nom anglais Operating System (OS) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre l... X, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée à ce système et essayer une des solutions proposées pour obtenir ce logiciel.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires de cette actualité si vous utilisez GIMP et l’usage que vous en faites.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
    Votre commentaire
  • jun2
    Citation:
    Même s’il est encore loin de remplir ce rôle, il faut noter que certains professionnels l’utilisent désormais à la place du produit d’Adobe.


    Des professionnels peut être, des professionnels de l'image, j'en doute fortement...

    Citation:
    Cette ancienne limitation serait la raison principale de la faible adoption du logiciel par les professionnels. Il reste maintenant à voir si cette nouveauté va les séduire.


    Non ce n'est pas cette limitation qui bride les professionnels sur ce soft, c'est simplement le fait que GIMP ne gère pas le mode de couleur CMJN, très utilisé pour avoir un contrôle sur la calibration des couleurs sur toute la chaines de travailles jusqu'à l'impression. Tant que cette contrainte ne sera pas résolu, GIMP ne pourra pas prétendre séduire les pro.

    Le problème de GIMP à mon sens est qu'il se concentre sur le mimétisme vis à vis de photoshop, alors que certains erreur montre qu'il n'y a pas un graphiste dans l'équipe de dev de GIMP, ou des soft à la photofiltre se concentre sur le grand publique par une simplicité d'accès plus prononcé...
    0
  • Mathieu C
    Merci pour ta précision. Je pensais qu'il gérait le CMJN, mais non en fait :sweat:
    0
  • bnaz
    Tout à fait d'accord avec jun2. J'ajouterais que beaucoup de personnes essayent de comparer Gimp à Photoshop mais il me semble qu'ils ne jouent pas dans la même cour. Loin de moi l'idée de dénigrer Gimp qui semble t'il (je ne l'utilise pas) reste un très bon logiciel une fois maitrisé. Il faut aussi lui reconnaitre un bien meilleur rapport qualité/prix que Photoshop :o)
    0