Coupe du Monde : comment fonctionne la Goal Line Technology ?

Si vous avez suivi le premier match de l’équipe de France lors de la Coupe du Monde, vous avez certainement découvert une nouvelle technologie utilisée sur les terrains : la Goal Line Technology. Celle-ci a en effet été utilisée hier soir pour déterminer si le deuxième but de Karim Benzema était valide, et si elle représente un premier pas pour l’arbitrage vidéo dans le monde du football, elle est surtout remplie d’électronique et de technologie.

La Goal Line Technology a été inventée par la société allemande GoalControl, et utilise sept caméras placées autour des buts. Ces mêmes caméras sont capables de capter jusqu’à 500 images par seconde, et sont placées de telle sorte qu’elles permettent de déterminer précisément la position du ballon par triangulation. Les images sont ensuite envoyées vers un serveur chargé de les traiter, et ainsi de déterminer la position de la balle à tous les instants, permettant ainsi de déterminer exactement si le ballon a traversé la ligne ou non. De plus, le système entier est relié à la montre de l'arbotre, qui peut le prévenir par une vibration et un message s’il y a bien eu but.

Le système est donc utilisé pour la première fois durant cette Coupe du Monde au Brésil, mais semble pour l’instant avoir l’approbation de la FIFA, et pourrait donc se retrouver dans de futures compétitions. 

Il semble d’ailleurs bien fonctionner dans les faits, même si les choses ont été un peu plus compliquées hier soir. Le ballon avait en effet d’abord été annoncé comme à l’extérieur des buts, puisqu’il a dans un premier temps rebondi sur le poteau avant de revenir vers les mains du gardien. Ce dernier rate alors son contrôle et pousse involontairement la balle vers son propre filet avant de la faire ressortir, ce qui n’aura toutefois pas échappé à la Goal Line Technology.


Goal Line Technology

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire