Le dernier Goncourt corrigé par une team pirate

L’Art français de la guerre d’Alexis Jenni, prix Goncourt 2011, a été publié dans une version numérique par Gallimard, son éditeur. Une version qui, selon le groupe de pirates Team Alexandriz, spécialisé dans la publication d’ebook de différents romans, contient tant de fautes qu’il a dû en diffuser une correction.



« Le Goncourt 2011 commercial est plein de fôtes, heureusement qu’on corrige... », écrit la team sur son compte Twitter, accompagnant son message de quelques exemples de fautes trouvées dans le livre. Ce groupe de passionnés s’est spécialisé dans la récupération, la numérisation, la correction, la mise en forme et la diffusion de bouquins plus ou moins récents, principalement de science-fiction ou de fantaisie, souvent au détriment des droits d’auteur.

Le dernier Goncourt n’a donc pas échappé à leur oeil vigilant. La version numérique, diffusée directement par Gallimard, souffre de nombreuses fautes qu’ils ont repérées et corrigées une par une, un travail que l’éditeur ne semble pas avoir effectué assez finement. Là où le bât blesse, c’est que plusieurs internautes rapportent que les fautes repérées dans la version numérique du livre sont également présentes dans sa version imprimée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • hyperboloïde@guest
    ...de science fiction ou de "fantaisie"... ???
    ne serait-ce point plutôt "fantastique" nonobstant Gogol trouducfion ?
    0
  • highoneer
    Et surtout un vrai mouchard qui rapporte toute ta navigation directement chez Google.
    0