Les pneus spheriques Goodyear sont parfaits pour les voitures du futur

Après les véhicules électriques et les voitures superpuissantes, les visiteurs du salon automobile de Genève découvrent l’Eagle-360, un pneu sphérique conçu par Goodyear, le fabricant américain.

L’Eagle-360 facilite la vie du conducteur

En adoptant une forme sphérique, Goodyear explore une autre voie totalement différente par rapport aux pneus proposés aujourd’hui. Ce système offre de nombreux avantages, les voitures pourront rouler dans tous les sens possibles. Sur la route, les manœuvres de dépassement et de contournement deviennent aisées tandis qu’au moment de se garer dans un parking, il ne sera plus nécessaire de faire un créneau, l’Eagle-360 autorise un déplacement latéral.

De plus, Goodyear utilisera aussi le concept IntelliGrip pour que les pneus perçoivent l’état de la route. Dans cette optique, le fabricant de pneumatique combine deux capteurs, un capteur de pression et un capteur ultra-sensible. Ce dernier analyse la qualité de la route et communique les informations au conducteur. Ainsi, lorsqu’il pleut ou quand la chaussée est glissante, le chauffeur modifiera sa façon de conduire en conséquence.

Un concept à la pointe de la technologie

L’Eagle-360 sera imprimé en 3D et contrairement à la technologie actuelle où il faut changer les pneus lorsque les conditions météorologiques changent, Goodyear estime qu’il est tout à fait possible qu’un seul pneu soit adapté à toutes les saisons et les différents revêtements. En effet, la forme sphérique permet de changer l’axe de roulement et de répartir ainsi l’usure.

Afin que la gomme soit plus performante, la firme américaine supprimerait les frottements en omettant les patins. Les voitures léviteraient au-dessus des pneus grâce à un champ magnétique. Les moteurs électriques seront alors intégrés dans les roues. Selon les prévisions de Goodyear, l’Eagle-360 sortirait en 2035.

Goodyear Eagle-360

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire