Google retire les bloqueurs de pub d'Android

Le Google Play Store a la réputation d’être plus souple que l’App Store d’Apple sur l’acceptation des applications sur sa boutique. Google vient pourtant de prendre une décision remarquée en retirant de sa plateforme tous les utilitaires destinés à bloquer la publicité en ligne.


Google explique par exemple que l’application AdBlock Plus « interfère ou accède à d’autres produits d’une manière non autorisée », ce que la marque considère comme une violation de la section 4.4 de son contrat relatif à la distribution sur le Google Play Store. Il existe évidemment une autre manière, plus simple encore, d’interpréter ce retrait : Google gagne de l’argent grâce à la publicité, AdBlock Plus constitue donc un frein à ses revenus.


Du côté d’AdBlock Plus, le plus populaire des bloqueurs de publicité sur le Net, la réaction ne s’est pas fait attendre : « nous comprenons que les revenus publicitaires sont importants pour Google, mais il faut comprendre qu’Adblock Plus ne bloque pas automatiquement toutes les publicités. Nous permettons simplement aux utilisateurs de choisir s’ils veulent ou non voir une publicité s’afficher sur une page », a déclaré Till Faida, cofondateur du logiciel.


Cette décision n’est toutefois pas nouvelle, puisque Google avait déjà fait en sorte que l’application soit incompatible avec les dernières versions d’Android, notamment la version 4.2.2. Son retrait du Google Play Store est donc la deuxième partie de ce choix.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Rorothermidor
    BOnjour,
    Le nom que porte ce genre d'activité est: "abus de pouvoir". J'étais depuis longtemps inquiet, comme la plupart des internautes, du pouvoir tentaculaire qu'avait réussi à obtenir la société Google mais je vois que les craintes sont fondées et qu'ils profitent très largement de ce pouvoir acquis force de l'argent publicitaire. Aujourd'hui, les revenus de google ne sont plus si net qu'autrefois, lorsqu'ils ne gagnaient leur agent que via les contenus publicitaires. et ils ne sont pas étrangers à certaines actions en bourse visant la concurrence.

    Confier toutes ses informations personnelles à Google relève de la super boulette. Non seulement ils vous font payer dans le play store (sauf les appications gratuites) et vous obligent à avoir des parasites publicitaires en quasi continu. Les applications qui sont à la fois payantes et qui balancent de la pub en continu sont légion désormais.

    Bref, après leur stockage de tout les contenus de notre propre surf à des fins commerciales, l'utilisation des données personnelles insérées dans leur réseau social, les autres qui sont dans le téléphone portable et nos mails, quel espace de réelle liberté reste-t'il dans ce bas monde numérique ?
    0
  • Michel Marinone
    hé ! Google ! on aime bien Androïd et on y est fidèle depuis longtemps mais si tu nous casses les pieds avec tes petites mesquineries type " pays totalitaire " ... et bien on va s'en aller chez la Pomme et son appstore !!!
    0