Sergei Brin (Google) revient sur ses déclarations contre Apple et Facebook

Après avoir affirmé, selon une interview publiée dans le quotidien britannique The Guardian, qu’Apple et Facebook menacent le Web, Sergey Brin, le cofondateur de Google, est revenu sur ces déclarations. Selon lui, le journal n’a pas retranscrit fidèlement ses propos, ce qui a créé une confusion.

« J’ai toujours été admiratif d’Apple », explique Sergei Brin sur sa page Google+. « J’écris ce billet sur mon iMac, avec un clavier Apple que j’adore depuis sept ans. Quant à Facebook, il a aidé à mettre en contact des centaines de millions de personnes, a servi d’outil d’expression politique, et a été déterminant dans le printemps arabe. » Des propos bien loin de ceux rapportés par The Guardian, et qui nuancent quelque peu les inquiétudes qui y sont exprimées par Brin.

Il explique notamment que l’article du Guardian est « une bonne lecture, mais un court résumé d’une longue conversation », et que son opinion « a été particulièrement déformée ». La réaction autour de cet article avait été très vive, de nombreux observateurs ayant estimé que de tels propos peuvent créer des tensions supplémentaires entre les marques.