Google dévoile ses propres prototypes de Google Cars

Depuis trois ans, la division Google X de la firme de Mountain View développe un système de voitures sans chauffeur. Après avoir testé son fonctionnement sur des voitures classiques, Google a développé ses propres automobiles.

Elles peuvent déjà rouler sur les routes du Nevada, de Californie, de Floride ou du Michigan, mais ne sont pas encore commercialisées et ne devraient pas l’être avant cinq ans. Jusqu’à présent, le fameux projet de Google Cars, la voiture sans chauffeur de Google, se contentait d’équiper tout un système de visualisation 3D et de contrôle sans chauffeur à des voitures classiques, essentiellement des Toyota Prius, des Audi TT et des Lexus RX450h. Désormais, Google va encore plus loin a a intégré son système à son propre concept de voiture.

Le résultat ressemble à un mélange entre une Smart et une voiture sans permis avec une carrosserie particulièrement basse. Principal intérêt d’une voiture sans chauffeur, l’habitacle est spacieux puisqu’il ne propose pas de volant et un tableau de bord particulièrement réduit, mais seulement deux sièges. « Nous avons conçu l’intérieur pour apprendre, pas pour le luxe, donc nous n’avons pas mis l’accent sur le confort matériel, mais nous avons deux sièges (avec ceintures de sécurité), un espace pour les biens des passagers, des boutons pour démarrer et arrêter et un écran qui indique la route », explique Google dans son communiqué.

Au total, une centaine de ce type de prototypes devrait être fabriquée avant d’être testée, à partir de cet été, par des pilotes, avec des contrôles manuels pour éventuellement reprendre la main. Évidemment, il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype et aucun prix n’a été annoncé. En février dernier, un responsable du projet, Anthony Levandoswki, expliquait espérer la commercialisation des Google Cars d’ici cinq ans.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire