Google retire les extensions Chrome qui abusent de la pub

Une fois n’est pas coutume, Google a pris des mesures concernant certaines extensions pour son navigateur Chrome, et en a retiré deux au motif qu’elles diffusaient intempestivement de la publicité. La marque avait déjà condamné cette pratique il y a quelques semaines, et a donc mené les premières actions en ce sens.

Ce sont donc deux extensions pour Google Chrome qui ont disparu récemment du Chrome Web Store : « Add to Feedly », qui permettait d’ajouter un site au service Feedly et « Tweet this Page », qui permettait de partager un lien sur le réseau social Twitter. Ces deux extensions avaient la fâcheuse tendance de diffuser de la publicité à l’insu de l’utilisateur, notamment en remplaçant les liens normaux d’une page par des liens publicitaires.

Amit Agarwal, créateur de l’extension « Add to Feedly », explique qu’il a revendu son projet à une société qui avait montré son intérêt. Un mois plus tard, la société en question a diffusé une mise à jour de l’extension dans le but de permettre à celle-ci d’intégrer de la publicité aux pages visitées par l’utilisateur. « Il ne s’agit pas des bannières que connaissent les internautes habituellement », explique Amit Agarwal. « Il s’agit de publicités invisibles qui fonctionnent en tâche de fond, et remplacent les liens des sites que vous visitez. En d’autres termes, si l’extension est activée dans Chrome, elle injectera des pubs dans toutes vos pages Web. » Cette décision intervient également comme un avertissement de la part de Google aux autres développeurs d’extensions : la pratique semble en effet s’être largement répandue, en tout cas suffisamment pour que Google prenne les choses en main.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire