Respect de la vie privée : Microsoft accuse Google Chrome

Dans une vidéo publiée pour faire la promotion de son navigateur Internet Explorer, Microsoft s’en prend directement à Google et à son navigateur Chrome. L’éditeur accuse le géant du Web de ne pas respecter la vie privée de ses utilisateurs, et révèle que Chrome communique en permanence avec les serveurs de Google.

Chrome serait-il indiscret ?

Pour Microsoft, le principal problème vient du fait que le champ de saisie utilisé pour la barre d’adresse de Chrome est également connecté directement au moteur de recherche de Google. Ainsi, chaque caractère tapé est envoyé au moteur de recherche, qui propose ainsi des suggestions de recherche, fait remonter l’historique, etc. « Je n’ai pas encore tapé “entrée” que déjà, Google a obtenu des informations sur le nom de domaine est les sites que je vais visiter », explique Pete LePage, chef produit IE chez Microsoft, dans la vidéo.

Évidemment, le but de la vidéo étant de promouvoir Internet Explorer, Microsoft ne manque pas de parler de son outil InPrivate, qui permet de protéger ses informations sur Internet. Il convient toutefois de souligner que la liaison de Chrome avec le moteur de recherche de Google n’est qu’un réglage par défaut du navigateur. Non seulement il est possible de changer ce moteur de recherche par Bing, celui de Microsoft, mais surtout le navigateur agira de la même façon avec Bing lors de la saisie d’un texte dans le champ dédié aux adresses Web. Enfin, il convient de préciser que si Microsoft insiste sur le fait qu’Internet Explorer 8 sépare bien la navigation et la recherche dans deux champs de saisie différents, le champ de recherche se comporte lui aussi de la même manière que Google Chrome.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • recma
    En gros c'est l'hôpital qui se fout de la charité ;-)
    3
  • manuch
    C'est bassement lâche d'accuser le voisin de maux que l'on a soi-même. Encore un peu plus de discrédit sur Microsoft qui n'est même pas capable de fournir une alternative concurrentielle à Chrome ou Firefox, et qui doit avoir recours à ce genre de technique lamentable pour maintenir ses parts de marché.
    2
  • Anonyme
    Très marrant oui, ça les discrédite complétement. Mon Dieu, Chrome permet déjà de charger des informations d'une page avant que j'aie tapé "enter".
    Le jour où ils respecteront les standards, ils pourront peut-être en reparler...
    2