Accroc aux Google Glass : un premier cas recensé

Plusieurs docteurs du centre médical naval de San Diego rapportent ce qui semble être le premier cas d’addiction aux Google Glass. Ce militaire dans la marine de 31 ans aurait en effet des difficultés à se séparer de ses lunettes connectés, et aurait été diagnostiqué avec un cas d’addiction à Internet par le biais de cet appareil.

Le concerné aurait ainsi passé jusqu’à 18 heures par jour avec des Google Glass sur le nez. Les médecins ont ainsi constaté l’apparition de certains troubles du comportement, notamment le fait qu’il avait pris l’habitude de porter le doigt vers sa tempe (un geste qui active les lunettes connectées) à chaque fois qu’une question lui était posée, même s’il ne portait pas ses lunettes. Après lui avoir fait subir une cure de 35 jours, qui consistait principalement à ne plus du tout porter de Google Glass, les docteurs ont constaté que ce réflexe était moins récurrent, que son tempérament était moins irritable et qu’il était plus concentré.

Il s’agit donc du premier cas diagnostiqué d’addiction aux Google Glass, ce qui ne manquera pas d’alimenter les débats autour des lunettes connectées. De nombreuses craintes avaient en effet été soulevées avec l’apparition des smartphones, et même lors de la démocratisation d’Internet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire