Google Glass au volant... PV au tournant !

Cecilia AbadieCecilia Abadie
Le port des Google Glass au volant vient de générer une première amende aux États-Unis. Cecilia Abadie a été verbalisée hier à San Diego à cause des lunettes connectées qu'elle portait sur le nez. Aucune législation n'existant pour le moment à ce sujet, la conductrice conteste la contravention, vraisemblablement poussée par des grondements de la communauté Google Glass.


C'est en postant la copie de son amende sur Google+ que Cecilia Abadie a déclenché la machine. Il s'agit d'une première concernant des lunettes connectées. Comme on peut le voir sur le papier jaune, elle a été verbalisée pour vitesse excessive et pour avoir "une conduite avec un moniteur visible par le conducteur." Bien qu'elle affirme qu'elles n'étaient pas actives, l'agent de police lui a martelé que "ça bloquait [son] champ de vision."

Le policier n'est pas en tort. Il n'a fait qu'appliquer la législation en vigueur en Californie. Celle-ci stipule qu'une "personne ne doit pas conduire un véhicule à moteur si un récepteur de télévision, un moniteur vidéo, un téléviseur ou un écran, ou tout autre moyen similaire de diffuser visuellement des images télévisées (...) fonctionne de façon visible pour le conducteur lorsqu'il conduit." Mais voilà, une exception est faite pour les GPS. Les Google Glass peuvent ainsi entrer dans cette catégorie, étant un appareil disposant d'un tel service.

Et en France ?

Il en va de même en France. Nous sommes d'ailleurs plus précis, l’article R412-6-2 du Code de la route indiquant que "le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d'un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d'un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation est interdit." Aussi, les futurs acquéreurs français n'ont pas de mouron à se faire. Ils auront droit d'utiliser leurs Google Glass au volant, mais il faudra encore réussir à justifier qu'elles étaient en mode GPS.

Coïncidence, Google vient de dévoiler ses nouvelles Google Glass. Cette seconde version  est compatible avec les verres correcteurs et troque l'audio par conduction osseuse avec de simples écouteurs. La commercialisation à grande échelle des Google Glass ne débutera qu'en 2014.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • vielledauvergne
    Je suis d'accord avec vous concernant la législation française. SAUF que vous avez oublié de préciser que tous conducteurs porteurs de verres correctifs (soit verres soit lunettes) cela doit être écrit, et tamponné par l'état sur le fameux permis. Une personne conduisant avec des lunettes ou des verres, non marqués sur le permis seront susceptibles d'avoir un P.V., et un retrait de point. A méditer.
    0