Google en redressement fiscal pour un milliard d'euros ?

Après une enquête du fisc français sur les « prix de transfert » entre Google France et la branche irlandaise de l’entreprise, le Canard Enchaîné affirme que la marque américaine devrait un milliard d’euros à l’État français.


« C’est en effet près d’un milliard d’euros que la Direction générale des impôts vient de réclamer par courrier recommandé au géant américain pour quatre exercices comptables », indique Le Canard Enchaîné. De son côté, Google a démenti l’information ce mardi, en expliquant à l’AFP que l’entreprise « n’a pas reçu de notification de redressement fiscal de la part de l’administration fiscale française ». « Google se conforme aux législations fiscales de tous les pays dans lesquels l’entreprise opère, et avec les règles européennes », poursuit la marque.


Ce que reprocherait le fisc français à Google, c’est d’avoir réalisé une série de montages financiers qui lui permettent de ne payer qu’un très faible pourcentage d’impôts en France, en déclarant la plupart de ses revenus en Irlande. C’est ainsi qu’en 2011, pour un chiffre d’affaires entre 1,25 et 1,4 milliard d’euros, Google France n’aurait reversé qu’environ 5 millions d’euros au titre de l’impôt sur les sociétés. Toujours selon le Canard Enchaîné, ce redressement fiscal aurait même été évoqué par le président François Hollande et le patron de Google Eric Schmidt, lors de leur rencontre ce lundi.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire