Google et Microsoft vont sévir sur le téléchargement illégal

Les moteurs de recherche de Google et Microsoft vont voir leurs pages quelque peu modifiées, après la signature d’un accord avec le gouvernement britannique visant à réduire la visibilité des liens de téléchargement illégaux dans leurs pages. Ainsi, les premières pages des deux moteurs de recherche devraient être nettoyées pour ne plus inclure de contenus de ce genre.

Cela fait des années que les studios de cinéma et autres labels de musique multiplient les recours pour forcer les moteurs de recherche à limiter la diffusion de liens proposant des contenus piratés. Aux États-Unis, ceux-ci ont obtenu un relatif gain de cause grâce au Digital Millenium Copyright Act (DMCA) qui permet la suppression de contenus jugés litigieux avec une efficacité toute relative. Si aucun accord de cette ampleur n’existe en Europe, les ayants droits peuvent déjà revendiquer une petite victoire au Royaume-Uni, où ils ont obtenu de Google et Microsoft qu’ils s’engagent à garder leurs moteurs de recherche propres de ces contenus, du moins les premières pages.

« Il est essentiel que les consommateurs se voient présenter des liens vers des sites et services légitimes, et non des sites pirates », affirme Jo Johnson, ministre britannique des Universités, des Sciences, de la recherche et de l’innovation. Se félicitant de cet accord, il indique que « les rapports entre nos différentes industries créatives doivent rester collaboratifs ».

La mesure fera l’objet d’une surveillance stricte de l’Intellectual Property Office (IPO) dans les premiers mois, mais son efficacité sur le long terme reste encore à prouver. Celle-ci concerne en effet uniquement la première page des résultats de recherche ainsi que les suggestions automatiques, qui ne devront pas orienter l’internaute vers du contenu piraté. Mais ces sites ne disparaîtront pas pour autant des différents moteurs, et seront toujours facilement accessibles pour qui a la motivation de chercher.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire