Après son rachat par Google, Nest rassure sur la vie privée

Google annonçait fièrement la semaine dernière le rachat de Nest, un fabricant de détecteurs de fumée et de thermostats connectés. Depuis, de nombreuses questions concernant la vie privée ont commencé à faire surface, auxquelles le PDG de Nest a tenu à répondre cette semaine.

C’est Tony Fadell, PDG et cofondateur de Nest, qui a répondu à la principale question qui a suivi l’annonce du rachat : l’acquisition par Google va-t-elle avoir un quelconque impact sur la vie privée des utilisateurs ? Celui-ci se veut rassurant, expliquant que l’utilisateur sera informé des éventuels changements à venir. « À ce stade, il n’y a pas de changements », affirme-t-il lors de la conférence Digital-Life-Design de Munich. « Les seules données collectées concernent nos produits et les améliorations que nous pouvons y apporter. S’il devait y avoir un changement, nous nous assurerions de rester transparents à ce sujet, et nous donnerions le choix à l’utilisateur de les accepter ».

Rappelons que les appareils de Nest ont la capacité de détecter la présence et le nombre d’occupants dans un logement, ainsi que les habitudes de consommation énergétiques de ces derniers. Des données qui, si elles étaient collectées directement par Google, pourraient venir grossir la base d’informations dont le géant du Web dispose déjà sur ses utilisateurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire