Les éditeurs allemands proposent leur solution pour Google Print

Infos-du-Net.comVous connaissez déjà sûrement le service du géant américain de la recherche, qui permet d’accéder en ligne à du contenu littéraire numérisé.
Seulement, ce service était tombé sur un os aux USA, alors que plusieurs auteurs se sont plaint d’avoir vu leur contenu diffusé sur Google Print sans autorisation.
Ainsi, Google a du supprimer ces contenus et revoir toute sa bibliothèque virtuelle, de même pour les éditions en plusieurs langues qui ont suivi, qui ont encore un contenu très limité.
Aujourd‘hui les éditeurs allemands pensent pouvoir apporter la solution à Google sans que celui-ci n’ait à se mettre de nouveau en porte-à-faux avec la loi pour proposer ce type de contenu...

Ça consiste en quoi ?

La solution se situerait dans le fait que les livres seraient scannés et hébergés par les éditeurs eux-mêmes.
Les services de Google et Yahoo devraient ainsi avoir accès à ce contenu et le référencer dans leurs pages pour y donner accès sans pour autant qu’il ne se pose un problème légal.
En revanche, Google ne pourrait alors plus héberger ces pages sur ses propres serveurs.
« Nous ne voulons pas que Google stocke les textes sur ses serveurs, nous voulons que les éditeurs les conservent », expliquait à ce sujet le directeur du projet Matthias Ulmer.
Il ajoute qu’une centaine d’éditeurs allemands ont déjà donné leur accord à ce projet et qu’il en coûtera environ 3000 euros par an pour maintenir les serveurs et 10 euros à chaque livre numérisé.
À y être, l’association devrait en profiter pour lancer son propre moteur de recherche afin de donner accès aux internautes à leur contenu.

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire