Google publie une police d'écriture opensource

Dans le cadre de son projet Noto (No Tofu) la firme de Mountain View a publié 110 000 caractères qui constituent une nouvelle police d'écriture. Environ 800 langues les utilisent et ils sont libres de droit. Ainsi, on peut les modifier à condition d’enregistrer les modifications sous licence Open Front License (OFL).

Le projet Noto

D’après les précisions fournies par Google, les travaux ont duré cinq ans. Durant cette période, la firme a réalisé une vaste opération de recensement et de design. Elle a également contacté des experts pour finaliser les caractères spécifiques. Par exemple, pour la langue arabe, l’écriture d’un caractère évolue par rapport au texte qui le suit. Notons que des spécialistes travaillant chez Adobe et Monotype ont aussi contribué à ce projet.

Google souhaite bannir les Tofu

Quand la police sélectionnée ne reconnaît pas un caractère, elle le remplace par un rectangle blanc connu sous le nom de « Tofu ». Grâce au lancement de Noto, la firme de Mountain View espère apporter une solution à ce problème. En effet, cette police réunit 8 styles spécifiques et elle intègre aussi les langues anciennes que seuls certains historiens maîtrisent.

Les fichiers sources de Noto sont proposés sur Github et pour avoir une idée du contenu, ils pèsent 472 Mo ce qui est relativement important pour une police. Google a précisé qu’il continuerait à ajouter régulièrement de nouveaux caractères.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire