Google prêt à casser la tirelire pour Skype

C’est la rumeur du jour et c’est d’ailleurs déjà plus qu’une rumeur. Google serait très intéressé par le rachat du leader mondial de la VoIP, Skype. Propriété d’eBay depuis 2005, le service de téléphonie par IP n’a jamais répondu aux attentes de son propriétaire qui s’était acquitté de la somme démentielle de 2,6 milliards de dollars pour se l’approprier. Or en trois ans, « faute de synergie entre les deux marques, cette alliance ne s’est pas avérée profitable », confesse  au Times, John Donahoe, président d’Ebay.

Manque de synergie

Un manque de synergie n’est qu’un argument limité pour consentir à se séparer d’une entreprise qui a encore augmenté ses revenus de 26% au dernier trimestre et qui reste sur une année très positive. Certes, mais ce serait ignorer la situation bien plus délicate dans laquelle se retrouve aujourd’hui eBay. Le site d’enchères a souffert au dernier trimestre, en baisse de 7% à 2,04 milliards de dollars.

Google veut Skype

C’est de cette situation que Google entend profiter, mais nul doute qu’il aura besoin d’aligner les « 0 »  pour s’offrir Skype. Car si eBay est conscient de sa situation, il l’est tout autant du potentiel de son poulain. D’ailleurs, la première tentative du moteur de recherche, pour s’offrir le leader de la VoIP s’était soldée par un échec en novembre 2007.