Santé : Google s'attaque à Doctissimo

Aux États-Unis, Google a renforcé son moteur de recherche pour pouvoir chercher des symptômes et essayer de savoir de quelle maladie ils proviennent.

C’est une habitude pour beaucoup d’internautes. Au moindre petit bobo à l’oreille, ils cherchent les symptômes sur Google pour tomber sur des forums parfois douteux et découvrir qu’ils seraient touchés par une maladie mortelle. Si en France c’est bien souvent sur les forums de Doctissimo qu’atterrissent les internautes, ce n’est pas une spécificité liée à l’hexagone. Aux États-Unis, les sites WebMD ou PatientsLikeMe proposent des contenus, mais aussi des forums similaires.

>>> Fitness, Quantified Self : les applications Android pour rester en forme

Google, conscient des dérives que peut donc engendrer la recherche de symptômes sur son moteur de recherche, a donc décidé d’en améliorer la pertinence. « À peu près un pour cent des recherches sur Google est lié à des symptômes. Mais les contenus liés à la santé sur le Web peuvent être difficiles à appréhender et tendent à effrayer les gens aux symptômes bénins, ce qui peut créer une anxiété et un stress superflu », explique Googledans un billet de blog publié ce lundi.

Désormais, Google affichera donc des contenus sous la forme de carton lorsque les internautes chercheront des symptômes sur son moteur de recherche comme « mal de tête sur le côté », « démangeaison de la peau » ou « articulation gonflée ». Pour cela, la firme de Mountain View a travaillé directement avec des professionnels de la santé et des universitaires. Les cartons affichent ainsi les causes les plus probables de ces symptômes, mais également des symptômes liés, ainsi que de possibles traitements d’automédication. Google précise par ailleurs que ces informations ne sont données qu’à titre indicatif et qu’en cas de complication, il est toujours préférable de consulter un docteur.

Dans un premier temps, ces cartons ne seront affichés que sur la version américaine de Google, pour la recherche e symptômes en anglais. La firme de Mountain View prévoit cependant de l’étendre au monde entier à l’avenir.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire