Mises à jour Android : et si Google notait les bons et les mauvais élèves ?

Les utilisateurs d’Android sont bien familiers d’une situation assez frustrante qui se répète chaque année : leur système mobile connaît une mise à jour qu’ils ne peuvent pas installer sur leur appareil, car le constructeur de leur smartphone ne la supporte pas encore. Certains constructeurs sont en effet plus réactifs que d’autres pour adopter les mises à jour d’Android, et Google songe à établir un classement des marques les plus rapides pour aiguiller ses clients.

De Jelly Bean à Marshmallow en passant par KitKat ou Lollipop, il existe de nombreuses versions d’Android en circulation, qui sont installées sur les très nombreux terminaux encore activés. Le problème d’une telle fragmentation est que lorsqu’une mise à jour est diffusée par Google, il est souvent nécessaire que les constructeurs l’adaptent à leurs terminaux pour la diffuser ensuite à leurs utilisateurs, une démarche qu’ils ne font pas toujours, ou alors très en retard par rapport à d’autres. Ainsi, il n’est pas rare qu’un téléphone de moins de deux ans soit déjà obsolète, si son constructeur décide de ne plus le mettre à jour.

Google réfléchit à un certain nombre de solutions pour contrer ce phénomène, et l’une d’elles pourrait consister tout simplement à établir un classement public des constructeurs les plus réactifs. Les acheteurs pourraient alors consulter ce classement pour savoir quelle marque est la plus rapide à mettre ses smartphones à jour, et les fabricants devraient alors prendre ce facteur en compte pour attirer de nouveaux clients. Encore faut-il que ce critère soit jugé comme important par les utilisateurs.


À lire : 
Android N : les 10 véritables nouveautés

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire