Google en kit

Infos-du-Net.comVous reprendrez bien un peu de news sur Google ? Allez-y, on a du rab... Bien qu'on attende toujours une info sur le croisement génétique entre un octopus et le dirigeant du groupe qui expliquerait enfin comment il peut gérer tous ces événements en même temps, un petit déluge de détails éclaire l'actualité de moteur de recherche.

La stratégie du Légo

Le magazine Barron's attend une baisse de moitié des actions Google dans le pire des scénarios pour la fin de l'année. On pourrait se dire que les dirigeants du leader du marché de la recherche en ligne stresseraient à cette annonce, mais leur stratégie de communication est au point : une interview décontractée dans le Time Magazin et hop, tout est oublié ! Il faut dire que les fondateurs Page, Brin et Schmidt posent en train de jouer au Légo, ce qui, venant des dirigeants d'une société ayant gonflé de 100 millions de dollars en 7 ans, détend largement l'atmosphère. Ils avouent même que cela constitue un de leurs passe-temps favoris et l'un d'eux suggère « Oui, je sais. Construisons Eric (le P.D.G.) en Légos ».

La réaction fait sourire, mais ces trois génies se sont toujours donné la peine de prendre à contre-pied les analystes. Quand on leur demande leur stratégie, la réponse décrit bien l'impression qu'on a de l'évolution de Google depuis 5 ans : « Nous essayons vraiment de faire comme si nous étions hors de contrôle. Mais en fait la compagnie est très mesurée. Et cela fait partie de notre secret .».On ne peut que les croire, et on n'en saura pas plus : « Nous ne parlons généralement pas de notre stratégie... parce que c'est stratégique. Je préférerais voir les gens penser que nous sommes confus plutôt que de laisser nos concurrents connaître ce que nous allons faire. ».

Plus sérieusement, ils relativisent la valeur de leur passage en bourse : « La compagnie n'est pas dirigée pour la valeur de long terme des actionnaires, mais pour la valeur de long terme de nos utilisateurs finaux. ». La mise en avant du service au consommateur est de ce fait toujours au centre des préoccupations de la firme. Et de finir par une note morale, comme à leur habitude : « Si nous étions motivés par l'argent, nous aurions vendu la compagnie il y a longtemps pour partir à la plage. ».

Pour quelques briquettes de plus

Ça n'empêche pas qu'on s'active à assembler les prochaines pièces. Après nouvelle version de Google Earth et des contrats avec Sun et DELL, Google Desktop se refait une jeunesse. On trouve de plus en plus de raisons pour qu'un prochain service de vente de musique en ligne voie le jour et bien entendu l'hoax sur Googubuntu ne tarit pas malgré la déclaration, promit juré, de ne travailler qu'à un OS en interne. Tout ça fait tant de bruit qu'on entend à peine les critiques des défenseurs de la vie privée qui commencent à s'inquiété de ce début d'hégémonie.

Et si comme beaucoup vous cherchez toujours une logique à cette étrange anarchie rigoureusement planifiée, rassurez-vous avec le mot de la fin d'Eric Schmidt : « Il m'a fallu six mois pour comprendre comment Google fonctionne ». Venu d'une des têtes pensantes qui a les cartes sous les yeux, on comprend mieux... qu'on ne comprenne rien !

Sources : Boursier.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • NarkoBoy
    J'ai trouvé une assé drole chose tout a l'heure en navigant sur google
    quand j'ai eu l'idée de taper mon pseudo dans la recherche image...

    Je vous laisse découvrire ce que cela donne :) Regardez bien vers quel
    orthographe google renvoit :-D

    http://images.google.fr/images?q=Narkoboy&hl=fr&btnG=Recherche+d%27images

    NarkoBoy
    0
  • fastman57
    LOL
    0
  • foch
    Qui perdrait son temps à faire un OS uniquement pour sa centaine d'employés, alors qu'en faisant un tout petit peu d'effort en plus on peut toucher des dizaines de milliers d'utilisateurs ?

    Google OS, j'y crois !
    0