Google publie la liste des pays demandant des suppressions de liens

GoogleGoogleGoogle vient de publier la liste des pays lui demandant de retirer des informations en ligne. C’est la Grande-Bretagne qui arrive en tête de ce classement.

Comme tous les six mois, Google a publié hier la liste des pays ayant fait des demandes de suppressions de liens. Royaume-Uni, Corée du Sud et Brésil constituent le trio de tête du plus grand nombre de documents retirés. Ce sont 93 360 éléments qui ont été supprimés en Grande-Bretagne suite à une demande de l’Office Fair Trading sur des « annonces frauduleuses qui conduisaient à des sites d’escroquerie ». 

La France en neuvième position

En Corée du Sud, la Korean Information Security Agency a demandé la « suppression des résultats de recherche contenant des numéros de résident (RRN, Resident Registration Number), un identifiant personnel attribué par le gouvernement coréen ». Au Brésil, Google précise que « les demandes de suppression de contenu de la part du gouvernement sont nombreuses par rapport aux autres pays. Ceci est dû notamment à la popularité de [leur] réseau social Orkut ». Les tribunaux électoraux ont également demandé le retrait de contenus associés aux campagnes électorales. Enfin, ce sont 11 500 photos protégées par des droits d’auteur qui ont été supprimées de Picasa.

La France arrive en neuvième position de ce classement avec seulement 116 éléments supprimés. Elle est en revanche cinquième concernant les demandes de renseignement sur les utilisateurs, souvent demandées dans le cadre d’enquêtes criminelles.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Pourquoi pas supprimer tout le Globe terrestre puisque c'est la mode en ce moment dans le monde où les plus armés matériellement imposent tout aux autres,même la respiration de l'Oxygène que Dieu a librement donné au monde.
    0