Google supprime 1 million de liens par jour à cause d'une loi américaine

Selon le dernier rapport de Google accessible en ligne, le célèbre moteur de recherche de Mountain View retire plus d'un million de liens quotidiens. L'une des principales raisons de cette suppression est liée au DMCA, qui fait la chasse aux liens de téléchargement illégaux.

Lorsqu'on lance une requête sur Google, on tombe parfois, en bas de page, sur une petite mise en garde (voir ci-contre). Google retire en effet certains sites de ses bases de données sous différents prétextes. Il peut s'agir d'un contenu beaucoup trop controversé sexuellement ou politiquement parlant, voire totalement illégal. Mais il peut être question également d'un lien incitant au piratage de films, séries, musiques ou logiciels. Dans ce cas, Google obéit en fait au DMCA (Digital Millennium Act), une loi américaine qui vise à empêcher les violations du droit d'auteur. Il s'agit de l'équivalent français de la loi Hadopi, en somme. Selon le dernier bulletin que l'on peut consulter en ligne sur le site de Google, le nombre de liens retirés pour atteinte aux droits d'auteur est en constante progression depuis 2012. Tant et si bien qu'il dépasse les 7,8 millions de demandes par semaine, soit 1,11 millions de liens quotidiens à traiter et à supprimer. Ce qui n'empêche pas certains sites de passer entre les mailles du filet, bien entendu.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire